Autres Divers Santé-Bien être

LED : pourquoi il faut s’en méfier

La lumière des lampes à diodes électro-luminescentes (LED) peut présenter certains risques pour la santé des yeux. Voici comment les préserver.

Les ampoules LED bleutées et blanc froid peuvent abîmer les yeux, dans certaines conditions d’emploi.
Les LED blanc froid mises en cause
Les ampoules LED (diodes électroluminescentes), dangereuses pour les yeux ? Vous en entendrez régulièrement parler, mais encore faut-il savoir de quoi l’on parle.

Il y a en effet ampoules LED, et ampoules LED. La première génération d’ampoules LED produisait une lumière blanche, froide, voire légèrement bleutée.

Ce sont ces ampoules qui peuvent nuire à la vue, à long terme, en abîmant progressivement ou sournoisement la rétine externe, et les pigments situés au fond des yeux qui captent la couleur bleue.

Ces ampoules LED, et la lumière blanche, froide, ou bleutée, sont très prisées en Asie, question de culture. Mais beaucoup moins utilisées en Europe !

Les ampoules LED blanc froid sont à réserver à certains usages
La deuxième génération d’ampoules LED propose en revanche une lumière blanche, chaude. Regardez bien les emballages, ou les descriptifs sur Internet ! Parfois, cette notion de blanc froid ou de blanc chaud est indiquée en Kelvin, l’unité de mesure internationale utilisée pour mesurer la « température de couleur ».

Si l’ampoule que vous voulez acheter, ou utiliser, affiche entre 2 200 et 3 200 Kelvin, alors, vous êtes en présence d’une ampoule dont la lumière est blanche, et chaude.

Si en revanche, l’ampoule en question affiche 5 000 Kelvin ou plus, c’est une lumière blanche froide !

Faut-il pour autant bannir les ampoules LED blanches froides ? Non ! Mais il faut les réserver à certains usages, par exemple l’éclairage d’un tableau, car cette lumière permet d’exhausser les couleurs, de faire ressortir les perspectives, quand un blanc chaud a tendance à tout lisser.

Voilà donc ce qu’il faut savoir réellement sur les ampoules LED. Blanc chaud : c’est tout bon. Blanc froid : à réserver à certains usages !

Par Jean-Baptiste GIRAUD :news.radins.com

Articles relatifs

Conflit avec sa banque : le médiateur donne raison au client dans un cas sur deux

UFC QC Nouvelle Calédonie

Internet:Droit à l’oubli : comment ça marche ?

Location : quels travaux peut-on réaliser ?