Santé-Bien être

Lessives et peaux sensibles

Allergies et peaux sensibles
Petits boutons, rougeurs, irritations… De plus en plus d’individus sont sujets aux réactions cutanées. Les lessives et assouplissants – en contact direct avec la peau – peuvent être à l’origine de ces réactions.

Peaux sensibles et allergies : les causes possibles

Un vêtement mal rincé peut être la cause d’irritations ou d’allergies. Les résidus de certaines lessives et adoucissants peuvent en effet avoir un effet irritant par leur action détergente. En contact direct avec la peau, les textiles insuffisamment rincés peuvent donc contenir des résidus et provoquer rougeurs et irritations.

Par ailleurs, certaines lessives et adoucissants contiennent des produits considérés comme allergènes.

Qui a la peau sensible ?

Sèche, normale ou grasse… tous les types de peau peuvent être sensibles.

La profusion de composants dans certaines lessives – agents blanchissants, parfums, agents tensio-actifs… – peuvent provoquer ces intolérances.

Distinguez irritations des peaux sensibles et allergies

Vos textiles vous donnent des irritations cutanées après lavage ? Il est probable que vous développiez une dermatite de contact qui peut prendre la forme d’irritations ou d’allergies. Avant toute chose, il est important de bien faire la distinction entre les deux.

Une irritation cutanée, appelée également dermatite, est une réaction inflammatoire locale, non immunologique et réversible. La peau est rouge, sèche et fissurée avec des sensations de brûlures ou tiraillements. Les démangeaisons sont cependant rares. Elle évoque parfois – à tort – une allergie.

Une allergie est quant à elle une réaction anormale du système immunitaire à une substance bien spécifique – appelée allergène – et généralement totalement étrangère à l’organisme. La peau peut alors devenir rouge, des œdèmes et vésicules peuvent apparaître. Les allergies sont toutefois moins fréquentes que les irritations cutanées. Les symptômes n’apparaissent qu’en contact avec l’allergène.

Allergènes

Depuis le 8 octobre 2005, la réglementation en vigueur impose aux fabricants de détergents (lessive, adoucissant, détachant…) de faire figurer en clair sur l’emballage la liste des 26 parfums considérés comme allergènes, dès que leur concentration dépasse 0,01%, soit 100mg/kg.

Parmi eux, quatorze sont considérés comme des « allergènes fréquents ».

Attention, les parfums allergisants ne sont pas nécessairement chimique, ils peuvent être d’origine naturelle.

Les lessives peuvent également contenir des conservateurs connus pour leur potentiel allergisant. Les conservateurs introduits dans les détergents doivent figurer dans la liste des ingrédients, et ce quelle que soit leur concentration. Il est donc possible d’identifier les produits qui ont recourt à des conservateurs allergisants. Pour connaître le nom des substances dont il faut se méfier, vous pouvez consulter notre décryptage.

Que Choisir a testé des lessives pour déterminer les moins allergisantes. Découvrez les résultats de notre comparatif.

Que faire si votre lessive provoque des réactions ?

Irritations, rougeurs, boutons… Vous pensez que votre lessive est à l’origine de ces réactions. Voici quelques conseils à suivre dans cette situation.

Commencez par changer de lessive. Privilégiez une lessive sans allergènes.

Lorsque vous faites une machine, n’hésitez pas non plus à lancer un rinçage supplémentaire, notamment si vous utilisez de l’adoucissant. En effet, l’adoucissant est inséré dans la dernière eau de rinçage. Non correctement rincé, le risque de développer une réaction allergique est encore plus grand.

Si vous faites une réaction allergique, pensez à vérifier la composition de la lessive que vous utilisez. La réglementation oblige les fabricants à mentionner les produits allergènes si leur concentration est supérieure à 0,01% mais attention, en deçà de ce seuil, les allergènes ne sont pas mentionnés. Cela ne signifie pas pour autant qu’ils ne sont pas présents : ils peuvent provoquer, eux aussi, des réactions allergiques, même à une dose inférieure au seuil légal fixé. Consultez notre test comparatif pour connaître les lessives les moins allergènes.

De plus, évitez les lessives parfumées. Sachez également que les lessives en poudre ont l’avantage de ne pas contenir de conservateurs et donc de conservateurs allergisants.

Il est également recommandé d’utiliser un programme de lavage classique plutôt qu’un programme court. De cette manière, votre linge sera rincé plus longtemps et avec plus d’eau. La lessive sera, par conséquent, mieux éliminée du linge et les risques d’irritation de la peau en seront diminués. Par ailleurs, évitez de surdoser votre lessive.

Pensez à limiter la quantité de linge à laver : vos vêtements seront plus facilement rincés et la lessive sera, par conséquent, mieux éliminée de vos vêtements.

Si vous êtes allergique au pollen, il est fortement déconseillé de faire sécher son linge à l’extérieur, notamment lors de la saison pollinique.

Enfin, lavez une à deux fois vos vêtements neufs avant de les porter.

Peaux de bébé

Plus fine et plus fragile, la peau de bébé est extrêmement sensible et facilement irritable. Elle se défend moins bien contre les agressions. Par conséquent, elle nécessite une attention particulière.

Est-il nécessaire de choisir une lessive spécifique pour le linge des bébés ?

La couche la plus épaisse de la peau – le derme – est une barrière naturelle contre les agressions extérieures. Chez le bébé, celle-ci est encore fine et perméable. Il est donc nécessaire d’en prendre soin.

Choisissez une lessive sans allergènes.

Doit-on prendre des précautions particulières pour laver les vêtements de bébé ?

Évitez de sur doser ou au contraire de sous-doser ! Si trop de lessive favorise les irritations épidermiques en cas de résidus sur les vêtements, ne pas en mettre suffisamment rend le lavage complètement inefficace. Adaptez le dosage à la dureté de l’eau : plus elle est douce, moins il sera nécessaire de mettre de lessive.

Par ailleurs, afin d’enlever tout résidu de détergent, vous pouvez lancer un rinçage supplémentaire. Cette option est disponible sur la plupart des modèles de lave-linge. À défaut, n’hésitez pas à rincer à la main – à l’eau claire – le linge de votre bébé, en particulier si votre bébé est sujet aux petits boutons ou rougeurs.

Si vous avez des textiles fragiles à laver, vous pouvez le faire à la main. Il est conseillé d’utiliser de la lessive liquide. Soyez toutefois vigilant sur le rinçage. N’hésitez pas à rincer plusieurs fois chaque vêtement, surtout si vous utilisez de l’assouplissant. Notez que son usage est déconseillé si vous n’effectuez pas un rinçage supplémentaire et qu’il est recommandé de se tourner vers des adoucissants exempts d’allergènes.

Avant la naissance de votre enfant, il est fortement recommandé de laver une première fois les vêtements neufs avec une lessive sans allergènes. Cela permettra d’enlever les résidus de colorants.

Attention ! Bannissez l’eau de Javel. Mal rincée, elle entraîne d’importants risques d’irritations.

Vous pouvez également repasser les vêtements de votre bébé, ils n’en seront que plus doux et la chaleur éliminera davantage de bactéries.

N’hésitez pas à séparer le linge familial de celui de votre bébé. Pensez également à laisser la porte de votre lave-linge ouverte entre deux lavages pour éviter la prolifération des bactéries.

Comment éliminer les taches du linge de bébé ?

Pour éliminer toute tache de régurgitation, rincez abondamment à l’eau froide les textiles puis lavez en respectant les recommandations présentes sur les étiquettes.

 

Articles relatifs

Un colorant nocif pour la santé bientôt interdit dans les bonbons

Comment reconnaître et faire un vrai savon de Marseille?

UFC QC Nouvelle Calédonie

L’UFC Que Choisir dénonce les substances toxiques des produits ménagers

UFC QC Nouvelle Calédonie