Autres Divers

ASSURANCE HABITATION:

Les questions à se poser

En quoi consiste une assurance habitation ?
• Peut-elle couvrir aussi bien le logement que le contenu de ce dernier ?
• Quelles seront mes obligations si je suis locataire ?
• Quelle(s) couverture(s) puis-je réclamer de mon propriétaire ?
• Comment m’y prendre si je suis propriétaire de plusieurs logements?
• Quels conseils pour un étudiant qui souhaite souscrire à une assurance ?
• Et les objets de valeur seront-ils inclus dans mon contrat d’assurance habitation ?
• Quel budget prévoir ?

Suis-je obligé de souscrire à une assurance habitation ?

L’obligation d’assurer l’habitat n’a pas la même force vis-à-vis des deux parties au contrat de bail :
Locataire
Les dispositions du législateur à l’égard du locataire sont exemptes de tout équivoque. La loi oblige le locataire à s’assurer ; d’où la garantie dites des risques locatifs que comportent les contrats multirisques habitation.
Une fois cette assurance souscrite par le locataire, il revient ainsi à l’assureur en cas de dommages causés au propriétaire par le locataire de régler au propriétaire, à la place du locataire, le montant des dommages dont celui-ci est responsable. S’il arrivait que le locataire reconnu responsable ne soit pas assuré, il sera tenu d’indemniser personnellement les victimes.
Lors de la remise des clés, le propriétaire peut exiger que le locataire lui remette une attestation d’assurance. Le propriétaire a également le droit d’insérer dans son contrat de location une clause de résiliation pour défaut d’assurance. Par contre, le propriétaire ne peut contraindre le locataire à choisir tel ou tel autre assureur.
Propriétaire
En principe, aucune obligation n’est faite au propriétaire de souscrire à une assurance habitation. Cependant, dans les faits, il lui serait plus judicieux d’en souscrire une. En réalité, en cas de sinistre dont le propriétaire serait responsable, tous les dégâts causés à autrui seraient entièrement à sa charge.

Comment est calculée la prime ?

Plusieurs facteurs jouent sur le montant de votre prime d’assurance multirisque habitation :
Propriétaire ou locataire
Si vous êtes propriétaire, sachez que l’étendue des garanties sera plus vaste. En conséquence, la prime sera donc plus élevée.
Résidence principale ou secondaire
Si vous avez une résidence secondaire, ayez à l’esprit que la prime que vous aurez à payer, sera plus élevée que celle de votre résidence principale puisque les périodes d’inhabitation sont plus longues et que le risque de vol par exemple est plus important pour une résidence secondaire.
Le lieu où se trouve votre logement
Les risques de sinistres varient en fonction des lieux. Ainsi, la prime payée pour un logement en zone non urbaine, est généralement moins élevée que pour un logement situé en zone urbaine.
Le nombre de pièces principales
Notez aussi que la prime que vous payez augmente avec le nombre de pièces principales. Ainsi, plus vous avez de pièces plus vous payerez de primes.
Le capital mobilier à assurer
La prime que vous versez est fonction du capital mobilier que vous avez à assurer. Ainsi plus le capital mobilier est grand, plus la prime payée augmente.

Pensez aussi à…

Afin d’opérer un choix éclairé, pour votre assurance multirisques habitation, vous devez absolument connaître la règle appliquée par l’assureur pour estimer aux fins de remboursement vos biens mobiliers au moment du sinistre.
Le remboursement vétusté déduite
La vétusté de vos biens et leur ancienneté sont les facteurs dont tiendra compte l’assureur pour vous rembourser en cas de sinistre. L’assureur pourra combler la perte de valeur grâce à une indemnité compensatrice. Celle-ci est exprimée en pourcentage : plus il est important, plus vous serez remboursé.
Le remboursement de la valeur à neuf
Dans ce cas, aucune vétusté n’est appliquée. Les assureurs ont chacun leur propre définition de la valeur à neuf alors prenez la peine de bien vérifier son sens dans les conditions générales de votre assureur.
Le montant de la franchise
Avant de souscrire à une assurance, vous devriez comparez les tarifs, franchises et garanties des différents assureurs. Ainsi vous pourrez faire des économies très importantes pouvant aller jusqu’à 40%.
Comparer les prix
Ce n’est plus un secret, pour faire un maximum d’économies sur vos différentes assurance, ici l’assurance habitation, il vous faut comparer les prix pour trouver la moins chère et la plus adéquate à vos besoins.

Quoi assurer ?

Les biens immobiliers 
Ce sont les bâtiments à usage d’habitation (maison, appartement) mais également les annexes et dépendances (caves, local, garage, débarras, piscine) sans que celles-ci ne soient nécessairement rattachées à la partie habitée. Sont également pris en compte les installations indissociables comme l’installation électrique, la chaudière…etc.
Les biens mobiliers
Ce sont les mobiliers usuels, objets de décoration, appareils ménagers, matériel informatique, livres, jeux, jouets, mais aussi les objets de valeur : œuvres d’art, bijoux?
Les dommages corporels matériels et immatériels
Ces dommages peuvent être causés à un tiers par le souscripteur, mais aussi par ses enfants, les personnes dont il a la charge, ses animaux. L’assurance multirisque habitation a donc pour mission de réparer ce que, les membres de votre famille, vos animaux ou vos jardinières peuvent causer à des tiers.
Retenez cependant qu’elle ne couvre pas les dégâts causés à un membre de la famille par un autre membre de la famille, ni les accidents dont ils peuvent être victimes. Pour que vous soyez totalement couvert, vous devez souscrire en plus, à une « individuelle accident ».

N’oubliez pas de vérifier…

Un contrat d’assurance multirisque habitation comprend généralement les garanties suivantes que vous devez vous assurer de posséder :
• la garantie incendie ;
• la garantie dégâts des eaux vous rembourse, par exemple, les dommages causés par les débordements et fuites des conduites, des infiltrations par les toitures et les terrasses (eau de pluie…) ;
• la garantie vol ;
• la garantie vandalisme vous rembourse les dommages matériels résultant d’actes de vandalisme ;
la garantie bris de glace couvre les dommages matériels (bris, fissures…) subits, par exemple, par les vitres, les fenêtres, les baies vitrées, les velux ;
la garantie catastrophes naturelles ;
• la garantie tempête et autres événements climatiques ;
• la garantie des catastrophes technologiques ;
• les assurances des actes de terrorisme ou d’attentats ainsi que l’assurance responsabilité civile.

Options

Dans cette panoplie de garanties que les assureurs vous proposent, pensez à opter pour les garanties qui correspondent à votre mode de vie, les plus près de vos besoins. Ainsi si par exemple vous possédez :
• Une cave à vin, du matériel informatique à la pointe de la technologie, un congélateur bien rempli, vous devez alors souscrire aux assurances multirisques qui vous offrent des garanties spécifiques à ces biens.
• Un jardin, choisissez un contrat d’assurance habitation vous proposant la garantie spéciale jardin.
Ainsi vos arbres, balançoire, barbecue, éclairages, bassin? pourront être couverts en cas d’incendie, vandalisme, tempêtes ou catastrophes naturelles.
• Un aquarium, alors prenez la peine de vérifier que votre garantie bris de glace couvre ce type de bien.
Optez pour l’extension de garantie assurance scolaire si vous avez des enfants scolarisés. Cela vous évitera les démarches à chaque rentrée scolaire. Pour vos enfants les plus âgés, sachez que certains contrats incluent l’assurance pour un logement étudiant.

Par Amandine Vanstaevel: radin.com

Articles relatifs

Piratage. Vous et la fraude bancaire

Guerre en Ukraine. Comment aider et éviter les arnaques

UFC QC Nouvelle Calédonie

Les jeunes et la musique : une génération de sourds