Thématiques

Régulation de marché dans le secteur des alcools forts.

Nous avons reçu pour avis une demande initiale de régulation de marché pour le secteur des alcools forts présentée par la Sarl MOONSHINE DU CAILLOU :

Commentaire sur la production locale (prix, qualité, diversité) : 

La qualité des produits est médiocre à exécrable : vendus avec une mention Rhum, Gin, Vodka ou Whisky c’est une usurpation de dénomination par rapport à des produits élaborés importés voire fabriqués localement par un concurrent.

Commentaire sur les mesures existantes et leur éventuel renouvellement : 

Il s’agit d’une première demande et la situation actuelle ne mérite pas d’évoluer, d’autant que l’alcool est dangereux pour la santé et constitue l’un des fléaux contre lequel la Nouvelle Calédonie doit lutter. Il serait ainsi incohérent, voire criminel, d’accorder une protection de marché à une entreprise dont la production va à l’encontre des impératifs de santé publique. Bien au contraire, les taxes sur les alcools devraient lui être appliquées intégralement comme aux produits d’importation. On peut même se poser la question de savoir ce qu’une absence de production industrielle locale d’alcools forts pourrait avoir de bénéfique sur l’alcoolémie chronique dont souffre le territoire !

Autre commentaire : 

La demande du pétitionnaire (qui emploie 5 salariés !) s’appuie sur les mesures de protection des bières pour lesquelles nous avions émis un avis défavorables. Il n’y a aucune contrepartie sauf un vague engagement de produire de la canne à sucre dans les îles : mais la canne à sucre peut aussi servir à produire du sucre sans qu’on se sente obligé de fabriquer un très mauvais rhum.

Le pétitionnaire ne démontre pas que l’entreprise est menacée en l’absence de protection, c’est simplement une logique : vous le faites pour les bières alors pourquoi pas nous !

Et fut-elle menacée de disparaître au profit de l’importation, que la question pourrait se poser du bénéfice que la Calédonie pourrait en tirer en matière de santé publique et de ressources fiscales supplémentaires sur les produits importés.

En conclusion nous demandons un rejet absolu de la demande et émettons un avis très défavorable.

UFC-Que Choisir 82 rue CAPIEZ – Bât C – Appt 01 – Résidence du Vallon d’Argent (Entrée côté rue Artigue) – BP 2357 98846 NOUMEA CEDEX
contact@nouvellecaledonie.ufcquechoisir.fr – +687285120

Articles relatifs

Mieux entendre

D’autres Phishing.

UFC QC Nouvelle Calédonie

Protection juridique

UFC QC Nouvelle Calédonie