Thématiques

Après les moteurs diesel truqués, voici… les aspirateurs

Si tout le monde commence à dénoncer tout le monde, on n’en a pas terminé avec les petits ou gros arrangements des industriels avec la vérité, pour vanter et vendre leurs produits. Aujourd’hui, c’est Dyson, l’inventeur de l’aspirateur sans sac, qui accuse deux de ses concurrents de mentir sur la puissance de leurs aspirateurs…

Les aspirateurs de Bosch et Siemens seraient-ils plus gourmands en énergie qu’annoncés ?
Siemens et Bosch accusés de mentir sur la consommation de leurs aspirateurs
L’enjeu est important et ressemble beaucoup au trucage des mesures de la pollution par Volkswagen.
Selon le fabricant anglais d’aspirateurs Dyson, réputé pour ses appareils sans sac, largement imités par la concurrence depuis, Siemens et Bosch, qui en vendent eux aussi, mentent sur la consommation de leurs appareils.

Or, les aspirateurs sont soumis à une directive européenne limitant leur consommation. Depuis peu, le plafond est fixé à 1 600 watts, et il descendra en 2017 à 900 watts !
Le problème, c’est que selon Dyson, quand Bosch et Siemens annoncent que leurs appareils consomment 750 watts, et sont donc très vertueux sur le plan de la consommation d’électricité, ils en consomment en fait plus du double…

Les aspirateurs consommeraient plus quand ils… aspirent !
Bien entendu, la consommation est un argument de vente, et le respect des normes européennes, une obligation.
Dyson affirme que les aspirateurs de Bosch et Siemens consomment effectivement 750 watts, mais quand… ils n’aspirent pas, au « repos », c’est-à-dire moteur tournant sans faire le ménage ! C’est quand ils aspirent de la poussière et des saletés, la brosse collée à la moquette, que la consommation s’emballe.

Bosch et Siemens dénoncent une calomnie : nos « aspirateurs sont mesurés en conformité avec les règlements européens de l’énergie. La performance des appareils à la maison est conforme à la performance du laboratoire et toute suggestion à l’effet contraire est grossièrement trompeuse », affirment les deux marques, qui font en fait partie du même groupe. Mais Dyson a saisi la Justice, avec des expertises à la clef.

Si l’on ajoute à cette histoire que le boîtier qui truquait les données des Volkswagen était déjà estampillé Bosch… La bataille des aspirateurs ne fait que commencer !

Par Jean-Baptiste GIRAUD de news.radin.com

Articles relatifs

Journée technique des Agriculteurs Biologiques de NC:

UFC QC Nouvelle Calédonie

Pesticides et santé La liste des maladies qu’ils provoquent s’allonge

Les emballages en carton vous font avaler du pétrole

UFC QC Nouvelle Calédonie