Consommation-Alimentation Santé-Bien être

Additifs alimentaires : voici les produits où il y en a le plus

Les industriels de l’agroalimentaire sont accros aux additifs, telle est la conclusion qui se dégage d’une étude de l’Agence nationale de sécurité sanitaire de l’alimentation, de l’environnement et du travail (Anses) sur le sujet.
90% des sauces condimentaires contiennent des additifs.Seul 1% des glaces et sorbets ne contiennent pas d’additifs
Manger des aliments sans additifs relève toujours du parcours du combattant.

En faisant ses courses dans un supermarché, dans bon nombre de cas, il est tout simplement impossible de les éviter. Selon une étude de l’Agence nationale de sécurité sanitaire de l’alimentation, de l’environnement et du travail (Anses), seul 1% des glaces et sorbets, 2% des laits infantiles, 3% des biscuits et gâteaux industriels, 4% des barres céréalières, 5% des confitures, 8% des chocolats, 9% des plats cuisinés et 10% des sauces condimentaires ne contiennent aucun additif. Pour les margarines, le constat est encore plus grave : aucun des produits présents sur le marché n’échappe complètement aux additifs.

L’étude révèle aussi que certains types de produits sont généralement « inséparables » de certains additifs. Ainsi, 84% des confitures contiennent des pectines, 77% des glaces et sorbets contiennent des mono- et diglycerides et acides gras (E471), 77% des biscuits et gâteaux industriels contiennent des carbonates de sodium (E500), 62% des sauces condimentaires contiennent de la gomme xanthane (E415)…

Les marques nationales sont à l’avant-garde du « sans additif »
Mais, même si les additifs restent largement présents dans nos assiettes, les auteurs de l’étude notent tout de même un certain recul. Globalement, la proportion de produits sans additifs au sein de l’alimentation industrielle a augmenté de 5 points en quelques années. La part des produits contenant des additifs a diminué de 7 points pour les marques nationales, de 4 points pour les marques de distributeurs et de 3 points pour les marques de distributeurs entrée de gamme, les distributeurs spécialisés et les produits issus du hard discount.

Si l’on regarde l’utilisation de certains additifs dans certains types de produits, les chiffres sont encore plus spectaculaires. La part des préparations pour desserts contenant de la gomme xanthane a par exemple diminué de 9 points, la part des glaces et sorbets contenant des pectines a baissé de 8 points, et la baisse a été d’autant pour les plats cuisinés surgelés contenant de l’amidon hydroxypropyle.

cf:conseils.radins.com

Articles relatifs

UFC-Que choisir alerte sur la composition des aliments pour enfants

UFC QC Nouvelle Calédonie

Analyse des résidus de pesticides dans les fruits et légumes en 2014 en référence aux normes européennes

UFC QC Nouvelle Calédonie

Air France: les clients pourront se faire rembourser les vols annulés