Consommation-Alimentation Nouvelle Calédonie Thématiques

Démarchage à domicile

La direction des affaires économiques signale la présence sur le territoire de démarcheurs à domicile non agréés par le Gouvernement de la Nouvelle Calédonie (pas de carte professionnelle de démarcheur). Ces personnes vous sollicitent chez vous pour vous vendre diverses marchandises (livres pour enfants, tapis, chauffe-eau solaire, matelas,…) ou services (entretien des toitures, gouttières,…).

La profession de démarcheur à domicile est réglementée. Si vous avez fait l’objet de démarchage ou tentatives de démarchage à domicile par des personnes non agréées, contactez la D.A.E. au 23.22.60 ou par mail à scpr.dae@gouv.nc.

Il vous est conseillé d’exiger la carte professionnelle de démarcheur (de couleur jaune) à toute personne se présentant à votre domicile pour vendre toute marchandise ou prestation de services et de contacter la D.A.E. si le prix de vente proposé vous semble élevé, le prix des produits offerts par démarchage à domicile étant réglementé. Prenez une photo recto verso de la carte professionnelle ou notez les informations qui y sont inscrites.

Libre à vous d’écouter ou pas le vendeur : vous pouvez lui dire gentiment mais fermement que vous n’êtes pas intéressés. Attention : aucune administration, aucun organisme, et certainement pas la CAFAT, ne conseillent des achats à domicile : par exemple vous obliger à acheter des livres pour les enfants avec les allocations familiales…

Si vous décidez d’acheter :

Le vendeur doit vous proposer un contrat et un formulaire de rétractation qui vous permette de changer d’avis et de revenir sur votre décision d’achat ;
Le vendeur ne peut pas vous faire une vente à crédit : c’est réservé aux banques et cela masque souvent une arnaque avec un prix trop élevé ;
Vous disposez de quinze jours pour renoncer à votre achat : pour cela, vous devez faire une lettre en recommandé avec accusé réception indiquant que vous vous rétractez ;
Pour vous garder la possibilité de revenir sur votre décision, ne payez rien au démarcheur et ne gardez pas le produit, même si le vendeur insiste lourdement. Pour un service, prenez rendez-vous au-delà du délai de quinze jours.
Le contrat doit mentionner les noms du fournisseur et du démarcheur, leurs adresses, le lieu de conclusion du contrat, ce que vous achetez, le délai de livraison, le prix global à payer, la possibilité de rétractation et comment le faire.
Si vous avez un doute, demandez autour de vous si d’autres personnes sont concernées, renseignez-vous sur les prix en magasin ou en entreprise. Il ne faut pas avoir honte, certains vendeurs sont très persuasifs. Vous avez quinze jours pour réagir mais surtout, si c’est une arnaque, il faut que les agents de la DAE soient informés rapidement.

UFC QUE CHOISIR peut vous aider dans vos démarches pour faire valoir vos droits et vous proposer une lettre type de renonciation. Soutenez notre action, pensez à adhérer pour mieux nous permettre de défendre vos droits et de faire évoluer la législation de Nouvelle Calédonie en faveur de la protection des consommateurs.

cf: UFC Que Choisir Nouvelle Calédonie.

Articles relatifs

La Nouvelle Calédonie et le droit immobilier

UFC QC Nouvelle Calédonie

Rapport moral d’UFC Nouvelle Calédonie de 2013:

UFC QC Nouvelle Calédonie

Droit des patients