Thématiques

Pourquoi rouler en hybride rechargeable peut vous coûter cher

On pourrait croire que passer à la voiture électrique par la petite porte de l’hybride rechargeable représenterait une économie certaine pour les automobilistes. Il n’en est rien.

Des voitures particulièrement gourmandes en carburant
L’idée était prometteuse. Le constat est alarmant. D’après une étude réalisée par le Fraunhofer Institute for Systems and Innovation Research ISI et par l’International Council on Clean Transportation (ICCT), les voitures hybrides rechargeables (1) consommeraient bien plus que prévu. Et ce ne serait pas la faute des véhicules, mais bien des habitudes des usagers qui optent pour un tel modèle de voiture.

Présentées comme une vraie solution pour réduire les émissions de gaz à effet de serre dans l’univers automobile, les voitures hybrides rechargeables seraient finalement assez gourmandes, en pratique, et consommeraient deux à quatre fois plus de carburant que prévu. Pour arriver à un tel constat, l’étude s’est penchée sur près de 104.709 voitures hybrides rechargeables, dans plusieurs pays.

Une nécessaire évolution des usages
La principale raison de cette surconsommation proviendrait de la trop faible utilisation du moteur électrique au quotidien. Or ajouter un moteur électrique dans une voiture déjà équipée d’un moteur thermique pèse lourd. Notamment en raison des batteries qui pèsent jusqu’à 200 kilos. Et comme le poids augmente, la consommation augmente aussi.

Dans les faits, d’après cette étude, seulement 37% des trajets en hybride rechargeable seraient effectués avec le moteur électrique. Un chiffre qui descend à 20% pour les véhicules de société. Le constat est sans appel : si l’on veut réaliser de belles économies de carburant, et contribuer à limiter la pollution grâce à sa voiture hybride rechargeable, il faut donc utiliser le plus possible le mode électrique !

(1) Quelle est la différence entre une voiture Électrique et un véhicule Hybride ?

Face à l’urgence climatique, il convient de repenser ses modes de transport en s’intéressant à la nouvelle mobilité et les alternatives à la voiture. Parmi les solutions existantes, on peut aujourd’hui s’intéresser aux voitures électriques et hybrides qui sont en train d’apparaître sur nos routes. Si ces deux types de véhicules présentent des similitudes, il est également important de les distinguer et de mettre en avant les différents points sur lesquels ces voitures se différencient. Afin de choisir entre une voiture électrique ou une voiture hybride, il est donc important de connaître les caractéristiques de chacune de ces voitures.

Des alternatives à la voiture classique
L’engorgement des villes et de la circulation automobile est un véritable problème et a des effets particulièrement néfastes sur l’environnement. Afin de tenter de répondre à ce problème écologique, il convient d’envisager les différentes alternatives qui existent à la voiture classique. Parmi elles, les voitures électriques et les voitures hybrides font partie de ces solutions. Bien que ces deux types de voiture utilisent l’énergie électrique, différents éléments viennent les différencier.

Les principales différences entre hybride et électrique
La technologie
Les voitures électriques (VE) sont des véhicules fonctionnant uniquement avec un moteur électrique alimenté par des batteries qui doivent être rechargées régulièrement. Selon la technologie des voitures, il est possible que le moteur électrique se transforme en générateur dans certaines phases (freinages, ralentissement) et recharge ainsi en même temps les batteries.

Les voitures hybrides (VH) sont, elles, équipées de deux moteurs : un moteur électrique avec batteries et un moteur thermique fonctionnant à l’essence. En règle générale, le moteur thermique prend le relai lorsque les batteries du moteur électrique sont vides. Le fonctionnement de ce type de voiture va néanmoins varier selon les constructeurs.

L’autonomie
En moyenne, les français conduisent moins de 50 km par jour. Ayant connaissance de cette donnée, on note donc que la voiture électrique peut être adaptée pour les trajets du quotidien. En effet, en moyenne, l’autonomie des voitures électriques se situe entre 250 et 300 km. Dans la plupart des cas, vous n’aurez donc pas besoin de réaliser autant de kilomètres sur un seul trajet. Au quotidien, recharger les batteries 1 ou 2 fois par semaine de votre voiture sera donc suffisant.

Disposant de deux moteurs, la voiture hybride bénéficie d’une autonomie électrique bien moins importante : de 16 jusqu’à 85 kilomètres selon les modèles. En fonction du nombre de kilomètres que vous avez à parcourir chaque jour, vous devrez donc recharger plusieurs fois par semaine les batteries de votre voiture, mais sans avoir à faire le plein d’essence.

L’usage
Au vu de son autonomie, la voiture électrique s’avère être un type de véhicule particulièrement adapté pour vos trajets du quotidien. En effet, malgré son autonomie limitée, elle est largement suffisante pour réaliser vos trajets au quotidien. Dans le cas où vous souhaitez réaliser des distances plus longues, la technologie des voitures électriques représentera cependant une limite.

Mêlant électrique et thermique, la voiture hybride peut être une solution adaptée à vos besoins. En effet, même si son autonomie pour rouler avec l’énergie électrique est moins importante qu’une VE, elle peut être suffisante au quotidien. Si vous roulez peu au quotidien mais que vous souhaitez réaliser malgré tout des trajets longs, la voiture hybride s’adaptera donc mieux à vos besoins.

Le prix
A l’achat, une voiture hybride est généralement moins chère qu’une voiture électrique. Cependant, pour connaître le coût total d’une voiture, il convient de prendre en compte également le “coût global de possession” qui englobe les réparations, le carburant, la dépréciation et les assurances notamment. Dans votre choix entre hybride ou électrique, il convient donc de garder en tête ces différents éléments qui influent sur le coût total de votre voiture.

La recharge
Ne fonctionnant que grâce au moteur électrique, la voiture électrique implique donc d’avoir accès facilement à un point de recharge. Si au quotidien la recharge de votre voiture ne pose pas véritablement de problème (parking, travail, domicile), cela devient un obstacle pour les trajets plus longs. En effet, même s’il tend à se développer, le réseau de recharge des VE reste encore peu accessible.

Pour les véhicules hybrides, la recharge est donc un point moins contraignant. En effet, si vous n’avez pas de borne à proximité, vous pouvez malgré tout rouler en utilisant le moteur thermique. En ce sens, l’hybride offre donc une liberté et une tranquillité d’esprit plus grande.

Les aides
Les bonus écologiques et prime à la conversion en place en France concernent la totalité des voitures électriques. A l’inverse, les voitures hybrides sont de moins en moins concernées par ces aides gouvernementales. Dans le calcul de votre budget, la prise en compte de cet élément n’est donc pas à négliger.

La valeur résiduelle
La valeur résiduelle correspond à la valeur du véhicule au moment de sa revente. A l’heure actuelle, la valeur des voitures électriques d’occasion est moins élevée étant donné la crainte d’une détérioration de la batterie et de ses performances. Cependant, avec la qualité des nouveaux modèles, ce critère s’avère de moins en moins pertinent. A l’inverse, les voitures hybrides conservent une valeur résiduelle plus importante que les voitures électriques, étant donné que la batterie joue un rôle moins important dans son fonctionnement.

La gamme
Le critère de la gamme est également un élément qui va influer dans le choix entre hybride et électrique. Sur le marché actuel, l’offre de voitures hybrides reste encore très réduite. En effet, les constructeurs (Toyota, BMW, Peugeot…) privilégient aujourd’hui la production de voitures totalement électriques afin de répondre au mieux aux envies des conducteurs. Dans le cas où vous cherchez une alternative à la voiture à moteur thermique, vous disposerez donc d’un choix plus large en optant pour l’électrique.

Comment choisir entre électrique et hybride ?
Ces nouvelles alternatives à la voiture classique présentent donc des avantages indéniables avec des différences non négligeables entre ces deux technologies. Afin de choisir entre un véhicule électrique et un véhicule hybride, plusieurs éléments vont être pris en compte : budget, utilisation prévue, style de conduite, conscience environnementale…

L’électrique : la voiture pour le quotidien
Depuis les premiers modèles apparus sur le marché, les véhicules électriques ont été largement améliorés et bénéficient aujourd’hui d’une autonomie bien plus importante : en moyenne 300 km. Pour les modèles haut-de-gamme, l’autonomie peut même aller jusqu’à plus de 600 km notamment avec les modèles Tesla. Dans la majorité des cas, l’autonomie des voitures électriques est largement suffisante pour réaliser vos trajets du quotidien avec une ou deux recharges par semaine.

La principale limite des voitures électriques se pose lorsque vous souhaitez réaliser des trajets plus longs. En effet, il convient de bien préparer à l’avance votre trajet en repérant les différentes bornes sur votre chemin. Cependant, il faut savoir que le nombre de bornes en France devrait être largement augmenté dans les mois à venir. Si un véhicule électrique peut donc être utilisé pour des longues distances, il n’offre pas la même sérénité qu’un véhicule hybride. A l’heure actuelle, la voiture électrique reste néanmoins la meilleure alternative pour vos déplacements du quotidien.

L’hybride rechargeable : un compromis avantageux
Équipé de deux moteurs, ce type de véhicule offre une véritable flexibilité au niveau de la conduite. Permettant de réduire sa consommation en essence, l’hybride reste plus polluant qu’une voiture entièrement électrique. Sous réserve d’une recharge quasi-quotidienne, la batterie des voitures hybrides permet de réaliser tous les trajets du quotidien. Dans le cas où vous souhaitez réaliser des plus longs trajets, vous pourrez rouler plus sereinement sans avoir à vous soucier des bornes de recharge électrique.

Les voitures hybrides offrent donc une flexibilité plus importante que les voitures électriques. Cependant, l’empreinte écologique de ce type de voiture est plus important que les modèles électriques puisque vous utilisez également un moteur thermique et rejetez donc des émissions de gaz à effet de serre. L’hybride apparaît donc comme un compromis intéressant qui vous permet de réduire en partie votre empreinte environnementale.

cf:conseils.radins.com

 

Articles relatifs

Électroménager : comment faire marcher une garantie sans facture ?

UFC QC Nouvelle Calédonie

Indemnisation de passagers suite annulation d’un vol.

Masque en tissu selon le guide AFNOR

UFC QC Nouvelle Calédonie

En poursuivant votre navigation, vous acceptez l'utilisation des cookies, notamment à des fins de statistiques, dans le respect de votre vie privée. Ok En savoir +