Thématiques

Signer un devis

Tout savoir avant de signer un devis

Obtenir un devis fiable n’est pas toujours chose facile.
Artisans malhonnêtes, travaux non conformes aux attentes… Un devis bien établi permet de se prémunir contre bon nombre d’arnaques.

Les mentions importantes
Un devis spécifique : plus il est détaillé, plus vous pouvez le comparer avec d’autres devis.

Pensez à faire préciser le coût horaire de la main d’oeuvre, le prix des matériaux et la quantité de chaque pièce détachée, les marques utilisées, les services en plus (nettoyage, livraison…) s’il y en a. Vérifiez également que la somme totale à payer en HT et TTC avec la TSS.
Une durée de validité : faites la ajouter si elle n’est pas indiquée, car le prix donné est valide pendant toute cette durée sauf si une clause de révision a été prévue.
Une date limite : un devis dont le montant est supérieur à 60000 francs doit avoir une date limite de début de travaux ou d’exécution d’une prestation de service. Si celle-ci est dépassée de 7 jours, vous pouvez résilier le devis dans un délai de 60 jours ouvrés à compter de cette date par lettre recommandée avec AR. Si vous avez versé un acompte, il sera restitué. Seule la force majeure peut empêcher l’annulation du contrat.
D’autres éléments doivent être mentionnés comme le nom, l’adresse, le numéro de SIRET du prestataire, les conditions de paiement (chèque, montant de l’acompte…).
Demander un devis ne vous engage en rien. Très souvent le devis est gratuit. Cependant le professionnel a le droit de le faire payer, à condition d’en avoir informé son client au préalable. Vous êtes libre d’accepter ou de refuser l’offre que l’on vous propose.

Dans certains cas : il est obligatoire quel que soit le montant, comme pour un déménagement, l’achat de lunettes, ou certaines prestations de dentisterie. Il l’est également au-delà de 18000 francs pour des travaux d’entretien, de dépannage et de réparation dans les secteurs du bâtiment, de l’électroménager, des équipements électriques et électroniques.

Le mieux : faire appel à au moins 3 artisans pour comparer leurs prestations pour un même service.

Méfiez-vous des devis trop « légers », surtout s’il existe de grosses différences aussi bien tarifaire que matériel avec les autres propositions. Certaines entreprises n’hésitent pas à baisser leurs prix pour décrocher le contrat, pour ensuite une fois signé vous expliquer qu’ils ne peuvent pas finir le chantier sans rallonge.


Une fois signé, le devis devient un contrat. Vous et votre prestataire vous engagez mutuellement à en respecter les termes. Le professionnel doit l’établir en 2 exemplaires et vous en remettre un. Il ne doit pas vous imposer de réparation ou de service supplémentaire sans vous avoir prévenu, justifié et obtenu votre accord.
Il est recommandé de signer le devis en y apposant la mention « Devis reçu avant l’exécution des travaux » ou « bon pour accord ». Cela confirme les conditions du contrat.
Au moment de la signature, vous devez bien souvent verser un acompte à l’entreprise. Le montant doit être défini en amont. Dans tous les cas, ne réglez jamais la totalité du devis avant l’achèvement de la prestation.
Pensez également à vérifier que le devis ne comporte pas une clause de révision du prix. Si c’est le cas, l’entreprise peut répercuter la hausse des matières premières et de la main d’oeuvre sur la facture. Sans celle-ci, vous pouvez refuser de payer ce qui ne relève pas de votre devis. De quoi gonfler la note à vos dépens !
Avant de signer, vérifiez la bonne santé de l’entreprise pour éviter les dépôts de bilan pendant les travaux et les prestataires malhonnêtes. Vous pouvez consulter des sites commewww.societe.com qui avec le seul nom de l’entreprise, voire le numéro de SIREN ou SIRET, vous permet d’avoir gratuitement des informations comptable.
Autre site : www.vigientreprise.com qui permet de vérifier si une société ou un artisan est en redressement ou en liquidation judiciaire.

Ce qu’un devis vous garantit aussi :

La garantie décennale en cas de travaux
L’obligation de résultat : si l’intervention a été négligée, l’artisan est tenu de revenir gratuitement jusqu’à achèvement complet des travaux.
Le devoir de conseil : un professionnel doit vous indiquer ce qui est le plus approprié par rapport à votre situation. N’hésitez pas à lui faire stipuler par écrit ce qu’il vous préconise pendant l’entretien préalable.

Articles relatifs

Ampoules LED Des risques pour les yeux confirmés

UFC QC Nouvelle Calédonie

Agriculture : le gouvernement veut réduire de moitié l’usage des pesticides

UFC QC Nouvelle Calédonie

Indemnisation de passagers suite annulation d’un vol.

En poursuivant votre navigation, vous acceptez l'utilisation des cookies, notamment à des fins de statistiques, dans le respect de votre vie privée. Ok En savoir +