Consommation-Alimentation Divers Santé-Bien être Thématiques

Prothèses auditives : 58 % des Français y renoncent car elles sont trop chères

Voilà un nouveau scandale dont la Sécurité Sociale se serait bien passée : celui des prothèses auditives, de leur prix, de leur remboursement et de la rente qu’en tirent les audioprothésistes. L’UFC Que Choisir dénonce ce lundi 28 septembre 2015 ce problème qui touche tout de même les 6 millions de Français qui sont malentendants.

En nouvelle Calédonie les prix sont quasi identiques à ceux de la métropole ainsi que les prises en charge par la Cafat.
Un mauvais remboursement qui entraîne un renoncement
Pour certaines personnes avoir un appareil auditif est la condition sinequanone pour bien entendre. Mais voilà, le prix de ces prothèses est exorbitant. 1550 euros (180000 cfp, c’est la moyenne en Nouvelle Calédonie) par appareil en moyenne selon l’UFC Que Choisir, soit 3100 euros (370000 cfp en Nouvelle Calédonie) par personne si on s’équipe les deux oreilles. Un montant dont la grande majorité reste à la charge du patient.

Car la Sécurité sociale ne rembourse que 120 euros par appareil ( à peut près identique en NC) et les mutuelles environ 300 euros. Il reste donc près de 1100 euros par appareil à la charge du patient, soit 2200 euros pour équiper les deux oreilles. Un montant trop élevé que nombre de Français ne peuvent pas se permettre : pas moins de 58 % d’entre eux renoncent donc aux appareils auditifs selon l’association de consommateurs.

Les audioprothésistes réalisent une marge brute de 78%
Pourtant le prix de revient d’un appareil auditif n’est pas exorbitant : 327 euros en moyenne. Les audioprothésistes l’augmentent donc de 3 à 4 fois et réalisent une marge brute, selon l’association, de 78 %. La marge nette elle est de 15 % soit plus que dans le secteur de l’optique.

Selon L’UFC Que choisir, qui plus est, les audioprothésistes ont des salaires largement supérieurs aux autres professions de santé car ils sont peu nombreux : 3091 sur le territoire national alors que l’UFC estime le besoin à 7150 professionnels.

Selon l’étude menée par l’association, 534 euros sur les 1550 euros du prix de revient des prothèses auditives fini directement en salaire pour le professionnel.

Par Valérie Dewerte: radins.com

Articles relatifs

Information autour du dépistage du Cancer du sein. Et lettre ouverte au ministre de la santé.

UFC QC Nouvelle Calédonie

Speed test Testez le débit de votre connexion Internet

UFC QC Nouvelle Calédonie

Étiquetage : l’État s’attaque aux fabricants qui n’utilisent pas le français.

UFC QC Nouvelle Calédonie

En poursuivant votre navigation, vous acceptez l'utilisation des cookies, notamment à des fins de statistiques, dans le respect de votre vie privée. Ok En savoir +