Site de la fédération

Lessive liquide ou lessive en poudre

Notre article sur le succès injustifié des lessives liquides a suscité de nombreuses réactions. Certains lecteurs applaudissent, confortés dans leur choix de la lessive en poudre. D’autres admettent que les liquides sont relativement peu performantes, mais justifient leur emploi. Les réponses de Que Choisir.

Globalement, l’argument qui revient le plus souvent dans vos réactions à notre article « Le succès injustifié des lessives liquides » concerne l’encrassement du lave-linge. Il y a ceux qui préfèrent la poudre car la liquide « encrassait et laissait de mauvaises odeurs » et les autres, un peu plus nombreux, qui accusent la poudre de « former des bouchons collants et malodorants ». Il y a même un plombier qui recommande la liquide car « les résidus de poudre s’agglomèrent en paquets quand la pente d’écoulement des eaux de lavage est faible ». Alors qui dit vrai ?

 

LAVE-LINGE ENCRASSÉ, LA FAUTE À QUI ?
Le surdosage
Pour les experts de Que Choisir ça ne fait aucun doute, le premier facteur d’encrassement du lave-linge, et de loin, que la lessive soit en poudre ou liquide, c’est le surdosage de produit. Comme les lave-linge ne cessent de réduire leur consommation d’eau, ils deviennent de moins en moins tolérants à ce surdosage.

La température de lavage
L’autre facteur est lié aux températures de lavage. Les appareils tournent de plus en plus à 40 °C, voire à 30 °C ou 20 °C. Ces basses températures peuvent favoriser les dépôts qui encrassent la machine et provoquent de mauvaises odeurs. C’est le cas tout autant avec une liquide qu’une poudre.

 

ÉVITER L’ENCRASSEMENT DU LAVE-LINGE
Heureusement, les solutions anti-encrassement sont faciles à adopter.

Réduire les quantités de lessive
D’une part en réduisant les quantités de lessive. Que Choisir recommande de sous-doser par rapport aux recommandations qui figurent sur l’emballage, au lieu d’en mettre un peu plus.

Faire tourner le lave-linge à 60 °C
D’autre part en faisant tourner le lave-linge une fois par mois à 60 °C minimum. Les températures élevées facilitent la dissolution de la lessive et éliminent les bactéries, elles évitent au lave-linge de s’encrasser. Peu importe d’ailleurs que ce soit avec une charge de linge ou à vide, c’est-à-dire sans textiles et sans lessive, l’important est de le faire tourner sur un programme coton à haute température. Voilà une bonne habitude à prendre, qu’on utilise de la poudre, des capsules ou de la lessive liquide.

 

ET LE RINÇAGE ?
« Il me semble que la lessive en poudre se rince plus mal que la lessive liquide », nous signale-t-on aussi.

Effectivement, on retrouve plus facilement une trace de lessive en poudre que de lessive liquide sur un vêtement. C’est la preuve d’un surdosage ou d’un lave-linge qui rince mal, point faible régulièrement constaté dans nos tests de machines à laver, mais au moins, le textile qui est taché repart dans la panière à linge au lieu d’être porté.

À l’inverse, ne pas remarquer de trace de lessive liquide n’est pas la preuve d’une absence de résidus. Ils peuvent imprégner le textile sans être visibles. Il n’est pas sûr que ce soit préférable, car les liquides sont la catégorie de lessives la plus chargée en substances allergisantes.

cf: quechoisir.org

Articles relatifs

Durée de disponibilité des pièces détachées :

UFC QC Nouvelle Calédonie

Cosmétiques : des substances indésirables dans 400 produits !

UFC QC Nouvelle Calédonie

Ingrédients indésirables dans les cosmétiques  La DGCCRF dans les pas de l’UFC-Que Choisir

En poursuivant votre navigation, vous acceptez l'utilisation des cookies, notamment à des fins de statistiques, dans le respect de votre vie privée. Ok En savoir +