Autres Divers

Conflit avec sa banque : le médiateur donne raison au client dans un cas sur deux

Votre banque vous a prélevé des frais indus, vous a refusé un crédit, vous a renvoyé ? Dans un cas sur deux, la saisine du médiateur de la banque donne gain de cause au client. Pourquoi pas vous ?

VOUS POUVEZ TROUVER SUR INTERNET UNE CHARTE DE LA MÉDIATION
BANCAIRE DE PLUSIEURS BANQUES CALÉDONIENNES.

***1000 litiges par jour (En Métropole)

Sur l’ensemble de l’année 2013 (comme souvent en France, les statistiques mettent plus d’une année à sortir, pratique) le médiateur bancaire a été saisi quasiment… mille fois par jour ! il a eu en effet à traiter 35956 demandes de médiation. A noter que le médiateur a été sollicité un peu plus d’un millier de fois par des professionnels, qui n’y ont pas accès. Ils doivent, eux, forcément passer par une procédure judiciaire.

A l’inverse la médiation tente de régler le problème par la conciliation. Mais là encore, un dossier sur quatre est écarté par le médiateur, car la demande sort du champ de ses compétences.

***Crédit, fonctionnement des comptes, moyens de paiement

Les principaux contentieux portent sur les opérations de crédit (20 % des recours), le fonctionnement des comptes (19 %), et les moyens de paiement (14 %). Curieusement, les frais bancaires ne concernent que 13 % des dossiers.

A savoir : le recours au médiateur est rapide. Son intervention, et la solution qu’il propose le cas échéant, nécessite un petit mois, contre près d’un mois et demi en 2011. Net progrès.

VOUS POUVEZ TROUVER SUR INTERNET UNE CHARTE DE LA MÉDIATION
BANCAIRE DE PLUSIEURS BANQUES CALÉDONIENNES.

rf:radin.com: Sylvain Leleu

Articles relatifs

Durée de disponibilité des pièces détachées :

UFC QC Nouvelle Calédonie

Comment Économiser en Faisant Ses Courses ?

UFC QC Nouvelle Calédonie

GUIDE DE NOËL

UFC QC Nouvelle Calédonie

En poursuivant votre navigation, vous acceptez l'utilisation des cookies, notamment à des fins de statistiques, dans le respect de votre vie privée. Ok En savoir +