Autres Divers

Arnaques dont vous êtes victime sans vous en rendre compte: A ne pas prendre au premier degré!

Nous sommes tous consommateurs et tous susceptibles d’être victimes d’arnaques, sans même nous en apercevoir. Parfois, cela s’apparente même à du vol !

Tour d’horizon des plus courantes, assorties d’astuces pour les contourner !
1 – Les frais bancaires
Souvent prohibitifs, rarement attendus ni clairement annoncés, les frais bancaires peuvent, à terme, plomber votre budget. La solution pour faire baisser la note ? Passer par une banque en ligne, à l’instar d’Hello Bank ou d’ING Direct. Les frais y sont en effet beaucoup moins élevés.

Bon à savoir : des avantages à profusion

De nombreuses banques en ligne proposent des offres de parrainage, permettant de toucher de belles primes. La plupart font également bénéficier les nouveaux clients d’un bonus de bienvenue non négligeable, pouvant dépasser les 100 €.

2 – Les dosettes/capsules de café
Outre leur nocivité pour l’environnement, les dosettes et capsules de café coûtent entre 3 à 10 fois plus cher que le café en grains ou moulu, selon les marques. À la place, mieux vaut vous munir de capsules ou dosettes permanentes. Un petit investissement, certes, mais qui sera très vite amorti. Autre solution : utiliser une cafetière filtre ou une machine à expresso classique.

3 – Les magasins d’achat-vente de produits d’occasion
Certains réseaux de magasins, à l’image de Cash Converters ou Easy Cash, appliquent des marges particulièrement élevées. S’il est bien entendu possible de faire de bonnes affaires et de vendre rapidement, il est préférable, dans tous les cas, de tenter une négociation. À défaut, tournez-vous plutôt vers les petites annonces gratuites.

4 – Les boissons dans les discothèques
En boîte de nuit, il vous est déjà arrivé de vous frotter les yeux en voyant la note de boissons ? Cela n’a rien d’étonnant. Les prix sont, là encore, plus qu’abusifs. Si vous aimez les soirées arrosées, buvez avant (avec modération) !

5 – Le vin au restaurant
Même constat en ce qui concerne le prix du vin au restaurant ! Les bouteilles sont facturées 3 à 4 fois plus cher que leur valeur réelle, sans parler du simple verre, qui est encore plus cher au litre. Pour économiser, deux possibilités : choisir un établissement vous autorisant à amener votre propre bouteille, ou alors revoir la facture à la baisse en profitant de promotions. C’est possible notamment via le site La Fourchette, mais uniquement sur une sélection de restaurants.

6 – L’eau en bouteille
En plus d’être une source intarissable de gaspillage, l’eau en bouteille n’est pas nécessairement synonyme de meilleure santé. Au contraire, même, compte tenu notamment de la présence de plastique. Et surtout, son coût est 100 à 200 fois plus élevé que l’eau du robinet !

7 – Les crèmes antirides
Leur promesse ? Combler vos rides et retendre visiblement vos traits… moyennant parfois une petite fortune ! Seulement, nombre de ces produits sont tout bonnement décevants. Et le mot est faible !

C’est par exemple le cas de la crème antirides Lancôme Rénergie multi-lift, passée au crible par le magazine 60 millions de consommateurs. Résultat ? En plus d’être totalement inefficace, elle contient des allergènes et autres substances toxiques. Son coût ? 100 € le pot de 50 ml, soit 2 000 € le litre ! Une aberration, surtout en sachant que la crème Cien de chez Lidl, vendue 3 € et contenant moins d’agents controversés, la dépasse haut la main en termes d’efficacité…

8 – Les boutiques duty-free
Ces boutiques, que l’on retrouve dans la plupart des aéroports, appâtent les voyageurs en leur promettant de belles économies sur le parfum, l’alcool ou encore le tabac. Sauf que les produits concernés, certes dépourvus de taxes, se voient appliquer des marges exorbitantes. Au final, les consommateurs ne gagnent rien, voire paient plus cher qu’ailleurs.

9 – Les jeux d’argent
Qu’il s’agisse de casino, de tickets à gratter ou encore de jeux de tirage, l’essentiel est de s’y adonner avec modération. En effet, jouer n’a rien de mal en soi, du moment que cela reste un plaisir et ne vous fait pas plonger dans l’addiction. Il faut savoir résister à la tentation ! Si remporter le jackpot est possible, dites-vous bien que les chances sont infimes… N’allez donc pas vous ruiner !

10 – Le pop-corn au cinéma
Vendu jusqu’à 10 fois plus cher qu’à l’ordinaire, le pop-corn au cinéma est tout aussi affligeant. Quant aux boissons et confiseries, comptez (oserons-nous dire seulement ?) 2 à 3 fois le prix constaté en supermarché. Faites donc le pari d’apporter vos propres sucreries et rafraîchissements… ou de vous en passer !

Voilà qui fait de vous un consommateur averti ! Cumulées, toutes ces petites économies augmenteront progressivement mais sûrement votre pouvoir d’achat.

cf:le-mag-radins.com

Articles relatifs

Muesli : gare aux pesticides dans les céréales

La bonne utilisation du téléphone portable.

Windows 10 Comment protéger vos données personnelles

UFC QC Nouvelle Calédonie

En poursuivant votre navigation, vous acceptez l'utilisation des cookies, notamment à des fins de statistiques, dans le respect de votre vie privée. Ok En savoir +