Site de la fédération

Smartphone  La carte SIM virtuelle arrive

La carte SIM telle qu’on la connaît aujourd’hui est amenée à disparaître. Au cours des prochaines années, elle sera progressivement remplacée par l’eSIM, ou carte SIM virtuelle, directement intégrée aux composants électroniques des smartphones. Orange vient de donner le coup d’envoi du déploiement à grande échelle de cette innovation, qui va bouleverser le marché des offres mobiles.

ESIM : FINI LA CARTE PLASTIQUE !
L’arrivée de l’eSIM annonce la fin, à terme, de la carte SIM coulée dans un cadre plastique telle qu’on la connaît aujourd’hui en différentes tailles (nano-SIM, micro-SIM, etc.). L’eSIM est embarquée (« embedded » en anglais, d’où le « e » de « eSIM ») directement dans le smartphone, parmi ses composants électroniques. L’eSIM est aussi parfaitement adaptée aux autres objets communicants, notamment les montres connectées.

 

QUELQUES SMARTPHONES DÉJÀ COMMERCIALISÉS
Apple a intégré une eSIM à sa dernière génération d’iPhone, les iPhone XR, iPhone XS et iPhone XS Max. Google en a également équipé ses smartphones Pixel dès 2017 (les Google Pixel 2 et Google Pixel 2 XL, non commercialisés en France), puis sur les Google Pixel 3 et Google Pixel 3 XL. Il est peu risqué de parier que les prochains smartphones de Samsung passeront aussi à l’eSIM. En attendant que les offres adéquates se développent chez les opérateurs, ces fabricants intègrent une eSIM en plus du traditionnel emplacement pour carte SIM. Les consommateurs peuvent ainsi choisir leur forfait mobile chez n’importe quel opérateur.

Apple décline aussi sa montre connectée dans des versions intégrant une eSIM depuis 2017. L’Apple Watch Series 3 Cellular et l’Apple Watch Series 4 Cellular en sont ainsi équipées. C’est aussi le cas de la montre Samsung Galaxy Watch.

 

ORANGE, LE DÉCLENCHEUR À GRANDE ÉCHELLE
Orange, qui propose déjà une option à 5 € par mois pour profiter de son forfait mobile sur les Apple Watch (voir notre vidéo de prise en main) et les Galaxy Watch compatibles, a lancé l’eSIM pour smartphones il y a quelques jours. Pour l’instant seuls les actuels clients Orange et Sosh (la filiale low cost d’Orange) utilisant un iPhone XS, XS Max ou XR peuvent en profiter. Les nouveaux clients pourront profiter de l’eSIM avant la fin de l’année. L’opération de bascule de la ligne sur l’eSIM est facturée 10 €. À ce jour, le principal avantage consiste à libérer l’emplacement physique de la carte SIM pour en accueillir une nouvelle et profiter, si nécessaire, de deux lignes sur son smartphone. À terme, lorsque les autres opérateurs mobiles proposeront l’eSIM, le consommateur pourra faire jouer la concurrence et changer d’offre très facilement et instantanément, depuis son téléphone (voir encadré). Orange ouvrira l’eSIM aux smartphones compatibles à mesure qu’ils arriveront sur le marché. Quant au lancement de l’eSIM chez les autres opérateurs, Bouygues Telecom et Free ne semblent pas prêts pour l’instant. Mais SFR va se lancer très prochainement. Son option pour Apple Watch et Galaxy Watch sera lancée le 26 juin.

 

ESIM, DES AVANTAGES… ET DES INCONVÉNIENTS
L’eSIM présente plusieurs avantages par rapport à la carte SIM classique. D’abord, il n’est plus nécessaire de commander une carte auprès de son opérateur, il suffit de saisir un code d’activation. C’est instantané. De plus, l’eSIM écarte les éventuels problèmes de format de carte SIM (nano, mini, etc.). Enfin, en cas de perte de votre smartphone, l’opérateur pourra désactiver instantanément la ligne. Notez aussi qu’à terme, quand l’eSIM sera proposée par tous les opérateurs, les fabricants pourront se passer du tiroir pour carte SIM sur leurs smartphones, induisant des designs plus fins.

Revers de la médaille, l’eSIM, parce qu’elle est dématérialisée, ne permet plus de glisser sa carte dans un autre téléphone en cas de panne. Le téléphone de secours qui dort probablement dans votre tiroir ne sera plus d’aucune utilité (ce qui, toutefois, encouragera peut-être le recyclage et le reconditionnement de votre vieux smartphone). De même, lorsque vous changerez de smartphone, il faudra réactiver votre ligne sur le nouvel appareil.

cf: quechoisir.org

Articles relatifs

Communiqué de presse: LA NOTE QUE CHOISIR

Alimentation Les additifs alimentaires dans le détail

Jambon cuit, Que valent les jambons sans conservateurs ?

En poursuivant votre navigation, vous acceptez l'utilisation des cookies, notamment à des fins de statistiques, dans le respect de votre vie privée. Ok En savoir +