La Fédération UFC Que Choisir Site de la fédération

Produits ménagers : comment comprendre les labels ?

Un bon produit ménager peut devenir un véritable casse-tête. Il doit être efficace, sans être agressif pour la peau, il doit respecter l’environnement tout en détruisant les microbes. Les labels peuvent nous permettre d’y voir plus clair et l’UFC-Que Choisir nous aide à les décrypter.
Se fier à l’écolabel européen et à la marque NF Environnement Cliquer ici pour voir l’article
L’association de défense des consommateurs UFC-Que Choisir vient de publier un article sur les différents labels des produits ménagers. Ces labels sont nombreux et il n’est pas toujours facile d’y voir clair. Peut-on s’y fier ? Lesquels privilégier ? Selon l’UFC, on peut faire confiance aveuglément à l’écolabel européen. Pour pouvoir le faire apparaître sur ses produits, le fabriquant doit en effet « respecter un cahier des charges comportant des critères précis visant à réduire leur impact environnemental, depuis leur fabrication jusqu’à leur élimination ».

Autre label fiable : la marque NF Environnement, qui est la déclinaison française de l’écolabel européen. « Il s’agit des deux seuls labels environnementaux officiellement reconnus », précise l’UFC Que-Choisir. Quant au logo Écocert, il est décerné par un organisme certificateur privé habilité à le délivrer. Il est donc sérieux mais pas officiel.

Se méfier des produits antibactériens
Ce qu’il faut en conclure c’est que tous les autres labels, à l’instar de www.sustainable-cleaning.com ou de Cleanright, sont des logos apposés par les fabricants pour donner une impression de logo officiel. On est plus là dans le marketing que dans l’assurance d’un produit respectueux de l’environnement.

Par ailleurs l’UFC Que-Choisir déconseille aux consommateurs d’acheter des produits portant la mention « Détruit les bactéries », « Antibactérien », « Élimine 100 % des microbes et bactéries » ou encore « Désinfectant ». Pourquoi ? Parce qu’il n’est pas utile d’éliminer toutes les bactéries présentes dans nos maisons. « Le contact avec les bactéries présentes dans l’environnement est précisément ce qui permet à l’organisme de se forger des défenses immunitaires efficaces », précise l’association.

cf: news.radins.com Par Marine Lepante

Articles relatifs

Cosmétiques : des substances indésirables dans 400 produits !

UFC QC Nouvelle Calédonie

Antivirus Comment choisir son antivirus ?

Fruits et légumes bio Les sur-marges de la grande distribution

UFC QC Nouvelle Calédonie

En poursuivant votre navigation, vous acceptez l'utilisation des cookies, notamment à des fins de statistiques, dans le respect de votre vie privée. Ok En savoir +