Communiqué de presse Consommation-Alimentation Nouvelle Calédonie Thématiques

Les prix flambent-ils dans l’indifférence des pouvoirs publics ?

Entre septembre 2019 et octobre 2020, pour 9 grandes et moyennes surfaces de vente réparties sur toute la
Nouvelle-Calédonie, le panier composé à partir des produits les plus consommés a vu son prix moyen augmenter de 6% (1).

communiqué de presse, flambée des prix
Le prix du panier augmente dans tous les magasins, entre 3% (à Carrefour Market N’Gea) et 9% (à Discount
Teari).
Dans son point éco mensuel, l’ISEE indique une augmentation de 3,5% en un an pour l’alimentation hors
boissons (cf Prix à la consommation – conjoncture septembre 2020).
Dans un précédent communiqué de presse, nous avions évoqué plusieurs facteurs qui pouvaient contribuer à cette augmentation des prix : coût du fret maritime, tensions sur l’approvisionnement liées à la Covid-19,
augmentation des marges. Aucune réaction, ni des pouvoirs publics, ni des professionnels.

L’alimentation est le poste de dépenses le plus lourd pour les ménages les plus pauvres. Ça n’intéresse
personne ?

(1) Le site du gouvernement « prix.nc » indique les prix pratiqués par toutes les grandes et moyennes surfaces de NouvelleCalédonie, sur un très grand nombre de produits.
L’UFC NC s’est particulièrement intéressée au panier proposé par ce site, composé des 34 produits les plus consommés.
Les prix ont été relevés en septembre 2019, mars 2020 et octobre 2020, dans 9 magasins en Nouvelle-Calédonie : Carrefour Kenu In, Carrefour Market N’Gea, Casino Belle-Vie, Géant Dumbéa, Géant Sainte-Marie, Discount Teari, Koné Discount, Koumac Discount, Poindimie Discount.

Pour le Conseil d’Administration,
la présidente, Luce Lorenzin
CONTACT PRESSE : 28 51 20 / 75 13 24
Nouméa, le 27 octobre 2020

Articles relatifs

Résultats de la consultation publique de l’ACNC sur la règlementation relative aux protections de marché

UFC QC Nouvelle Calédonie

Actualités du 7 décembre

UFC QC Nouvelle Calédonie

Une pétition pour la fin des nitrites dans le jambon