Autres Divers Thématiques

Cartes de fidélité: que cachent elles?

« Vous avez la carte du magasin ? ». Les cartes de fidélité des enseignes sont devenues légion et à chaque passage en caisse, elles vous sont demandées ou proposées. Mais si elles vous permettent de bénéficier d’avantages, que cachent-elles vraiment et sont-elles si intéressantes ? Réponse.

En Nouvelle Calédonie, tout ne fonctionne pas exactement de manière identique, mais soyons vigilants!

1 – Comment ça marche ?
Ces cartes, comme leur nom l’indique, ont pour objectif de récompenser votre fidélité.

Un principe simple : à chaque passage en caisse, vous la remettez à l’hôtesse de caisse pour cumuler en fonction de vos achats des points, voire des euros au sein d’une cagnotte. Ces derniers vous permettront au bout d’un certain nombre d’obtenir des bons d’achat ou des cadeaux.

Pour l’obtenir : rien de plus facile ! Bien souvent gratuite, il vous suffit de la demander en caisse ou à l’accueil du magasin, de renseigner vos coordonnées et parfois certaines habitudes de consommation. Tout est étudié pour qu’en moins de cinq minutes, vous repartiez avec.
Cependant : chaque carte a des avantages et des inconvénients. Avant de la prendre, renseignez-vous sur ce qu’elle vous offre.

2 – Le but : vous faire consommer
Bien évidemment, ne vous y trompez pas. En plus de chercher à vous faire revenir systématiquement dans la même enseigne, ces cartes orientent vos choix de consommation en augmentant le nombre de points gagnés sur certains produits.

Par exemple : une barre chocolatée marque distributeur permettra de gagner plus de points ou d’euros que d’autres produits similaires de marques différentes. Le but des enseignes : écouler massivement leurs stocks, augmenter leur marge sur certains produits et vous faire consommer plus.

Le véritable danger tient à l’addiction au point : ces cartes entraînent une incitation à l’achat. Certains consommateurs achètent tout simplement des produits qui leur permettent de « cagnotter », finissant par acheter en fonction des points, et non de leurs besoins.

Sachez-le : le client qui utilise régulièrement sa carte de fidélité et se rend essentiellement dans une même enseigne devient moins sensible aux fluctuations des prix et aux prix de la concurrence.

3 – Fidèles et observés
Grâce à ces cartes, et à chaque passage en caisse, les enseignes dressent le portrait de vos habitudes de consommation. Elles constituent ainsi d’énormes bases de données informatiques. Ces informations sont analysées et utilisées pour vous proposer des offres ciblées et des réductions sur des produits que vous êtes susceptibles d’acheter.

Et aussi : ces cartes permettent également de contrôler l’affluence du magasin. Ainsi, certains d’entre eux, notamment dans la grande distribution, promettent des bonus supplémentaires si vous venez faire vos courses plutôt un mardi qu’un samedi.

Méfiez-vous : il arrive souvent que l’ensemble de ces données soit revendu à des sociétés de démarchage téléphonique, qui n’hésiteront pas à vous appeler pour vous proposer toutes sortes de produits divers et variés.

4 – Si vous êtes dépensier(e), oubliez-les
Pas de mystère : si vous ne faites pas attention, ces cartes peuvent vous influencer à acheter plus. Sans oublier que certaines d’entre elles sont couplées à un crédit à la consommation, avec une réserve d’argent disponible immédiatement pour payer vos achats. Les crédits proposés sont des crédits dits « revolving » avec des taux d’intérêt importants (au minimum 15 % par an).

Un conseil : si vous êtes sujet(te) à la dépense, mieux vaut oublier ce genre de cartes car le risque de surendettement reste important.

Une seule astuce pour en tirer un avantage : si vous prenez le temps d’étudier chacune des offres proposées, les prix de chaque produit, vous pouvez effectivement faire baisser votre note par rapport à vos achats quotidiens.

cf:planete.fr, Florence Massin.

Articles relatifs

Nuisances sonores, pollution sonore:

UFC QC Nouvelle Calédonie

Poisons dans les assiettes

PESTICIDES:Communiqué de presse de l’EPLP du 26 juillet 2014

UFC QC Nouvelle Calédonie

En poursuivant votre navigation, vous acceptez l'utilisation des cookies, notamment à des fins de statistiques, dans le respect de votre vie privée. Ok En savoir +