Vers le haut
28 51 20

Coût d’un appel local

Que vérifier lors d’un achat de véhicule d’occasion?

nouvelle-caledonie 6 février 2019
Que vérifier lors d’un achat de véhicule d’occasion?

Monsieur André Chevalier ( merci à son auteur) présente les articles suivants, très détaillés, concernant les éléments à vérifier lors d’un achat de véhicule d’occasion.

Il faut savoir que les occasions ne sont pas toutes de
bonnes affaires, il est bon de contrôler tous les points
suivants avant de s’engager.

a/ LES PÉDALES
Prudence si les caoutchoucs sont trop neufs…. L’usure doit correspondre au
kilométrage du véhicule.
b/ LE PAVILLON (toit côté intérieur)
Une toile de pavillon ayant des auréoles signale un problème d’étanchéité du pavillon, du toit ouvrant ou des joints de pare-brise. Vérifier également le tour de la planche de bord qu’il n’y ait pas de trace de fuite.
c/ LE TAPIS DE SOL
Sous le tapis de sol et de coffre, il ne doit y avoir ni rouille, ni trace de
peinture fraiche, indice d’une remise en état récente, attention aux pliures de tôle qui dénoncent une voiture accidentée et mal réparée.
d/ LE FILTRE A AIR
Le filtre à air se démonte facilement, l’intérieur de la cartouche filtrante doit être exempt de dépôt d’huile important, signe d’usure moteur par manque d’étanchéité des soupapes.
e/ L’HUILE
Ouvrez le bouchon de remplissage d’huile qui est accessible sur la culasse. Si le lubrifiant est pâle et opaque et a la consistance d’une mayonnaise ratée, le joint de culasse est HS.
f/ LES COURROIES
Vérifiez le bon état des courroies d’entrainement qui en dit long sur
l’entretien mécanique, ayez la preuve du dernier remplacement de la
courroie de distribution, sa rupture est catastrophique pour les organes
moteurs.
g/ L’ÉCHAPPEMENT
L’orifice de sortie du pot ne doit pas être trop gras, ce qui comme une fumée bleue dénote une forte consommation d’huile ; moteur chaud, une fumée blanche signale une fuite au joint de culasse, et une fumée noire et opaque sur un diesel l’usure de la mécanique des injecteurs ou autre.
Un point important concernant les véhicules équipés d’un silencieux
d’échappement appelé catalyseur qui est un système antipollution, sa
durée de vie est plus ou moins longue en fonction de la marque, il est bon de se renseigner, car son remplacement est très onéreux.


POINTS A VÉRIFIER DANS LE CHOIX D’UN VÉHICULE D’OCCASION :


1° LE PRIX –
Un tarif conforme à l’argus ne suffit pas, s’assurer qu’on paye bien à juste
prix, vérifier avec les petites annonce un véhicule similaire de la même
année. Les moteurs à essence de grosse cylindrée trouvent difficilement
preneur en doivent se négocier en dessous de leur cote. Attention également aux diesels que les propriétaires surestiment.
2° L’ACHAT –
A un professionnel ou à un particulier ? La première solution est plus chère, mais souvent assortie d’une garantie de 6 mois, voir plus, sans oublier la garantie légale auquel est assujetti tout professionnel.
3° VICE CACHE –
Comme son nom l’indique, elle suppose que le défaut n’ait pu être constaté
après un examen normal. Il est exclu de l’invoquer pour des sièges tachés,
une trace de rouille ou un défaut de peinture, en revanche la boite de vitesses qui craque, un moteur qui menace de lâcher ou des disques de freins usés à la corde peuvent être pris en compte. Bien sûr, il est plus facile de la faire jouer contre un professionnel que contre un particulier, à moins de pouvoir prouver que ce dernier avait connaissance du vice caché.
Si le vendeur refuse d’accepter les faits, en cas de contestation, en aucun cas n’entamez des travaux de réparation, car toute garantie serait perdue ; faire intervenir un expert pour établir une rencontre contradictoire en présence du vendeur et acheteur éventuellement dans le garage du concessionnaire local, si le vice est reconnu, le vendeur ne pourra en aucun cas se désister face à ses responsabilités.
4° CONTRÔLE TECHNIQUE
Un contrôle technique récent sera un document à vérifier en premier par
l’acheteur ; mais ce contrôle ne concerne que les organes de sécurité, ne sont pas pris en compte (le moteur, les équipements direction assistée,
climatisation, chauffage, boite de vitesses, etc.) éléments à inspecter soi même.
Chaque véhicule doit posséder un carnet de garantie où carnet d’entretien qui permet de contrôler le service d’entretien régulier dans le respect des
cadences d’entretiens des vidanges (moteur, boîte de vitesses, ponts, etc.).
Avec le numéro d’immatriculation et le nom du propriétaire du véhicule, il
est possible à un expert de réclamer au concessionnaire le suivi des
opérations d’entretien et éventuelles réparations effectuées dans leur garage.
AVIS PERSONNEL
Suite au choix de la voiture d’occasion, celui qui désire ne pas souffrir d’inquiétude ni de maux d’estomac et ne pas avoir d’insomnies, il est souhaitable d’acheter un véhicule neuf, si c’est au-dessus de vos moyens, un vélo avec un moteur vous transportera moins loin, mais plus économiquement, prévoir un bon imperméable pour les temps de pluie.

VOICI D’AUTRES CONSEILS:

LES PNEUMATIQUES
Attention à ce que les équipements jantes et pneus soient appropriés au type de véhicule, nous voyons sur nos routes certains véhicules avec des jantes et roues qui ne correspondent pas aux recommandations du constructeur.
La tenue de route est fonction de type de pneu recommandé par le
constructeur (taille haute ou taille basse). Chaque constructeur a prévu
plusieurs catégories de pneus, à consulter avant de s’engager à faire monter des ensembles dangereux.
Tous les pneus disposent de témoins d’usure, qui sont des petites bosses de 1,6 mm situées au fond des sculptures et qui permettent de visualiser facilement l’usure du pneu. La vérification est simple, les témoins sont placés entre les stries des pneus,
Vous pouvez également contrôler l’état du témoin d’usure en passant
simplement le doigt dessus. Si vous sentez que ce dernier est à la même
hauteur que la gomme restante, alors le pneu sera considéré comme
inutilisable d’un point de vue légal. Vous devrez alors changer le(s)
pneumatique(s) concerné(s) dans les plus brefs délais.
Si les pneus sont usés anormalement d’un côté ou d’un autre, il y a un
problème mécanique, un garagiste sera en mesure de vérifier la géométrie.
L’usure excessive peut aussi provenir d’une mauvaise pression ou d’une
surcharge.
Plus la chaleur augmente, plus la pression des pneus devient importante.
La pression doit être adaptée à la charge, avec beaucoup de poids les pneus
vont s’écraser il faut sur gonfler un peu plus, si le sol devient mou par
exemple rouler sur du sable, il faut dégonfler ses pneus et rouler doucement.
Si l’usure des pneus est excessive ou irrégulière, pendant les essais sur route la voiture va tirer à gauche ou à droite, il sera difficile à avancer en ligne droite, une géométrie et un rééquilibrage des roues est nécessaire surtout si le volant vibre. D’autres défauts peuvent être causés par le jeu dans le train avant (roulements, axes, bagues, rotules, etc.).
En règle générale, la durée de vie d’un pneu varie d’une marque à
l’autre, mais surtout de la façon de conduire et des routes utilisées.
En ce qui concerne la longévité des pneus, nous pouvons compter en moyenne 20 000 kilomètres pour un pneu bon marché, 30 000 kilomètres pour un milieu de gamme et plus en fonction de la conduite et de la catégorie et marque des pneumatiques.
Ne pas oublier de s’assurer de la présence de la roue de secours.
CONSEIL :
En qualité d’expert, en cas d’accident de la route, la première chose que nous vérifions c’est l’état des pneus. En cas d’accident, sous certaines conditions, le fait d’avoir des pneus usés peut nous priver de toute indemnisation de notre assureur. Chaque automobiliste devant veiller au bon état de ses pneumatiques, le fait de contrevenir à cette règle peut nous faire passer du statut de « victime » à celui de « responsable ».
LES FREINS
Le système de freinage demande une attention particulière. Le moindre
dysfonctionnement de ses composants expose le véhicule aux accidents de la route. Le système de freinage comprend plusieurs pièces, notamment les
plaquettes de frein à chaque roue.
Le rôle de la plaquette de frein:
La plaquette de frein est une pièce d’usure étant donné qu’à chaque
freinage elle perd en garniture à cause de la friction répétée avec le disque.
Lors des révisions, le garagiste contrôlera les plaquettes et les changera s’il y a lieu. Certains clients s’opposent à leur changement prétextant que le
véhicule à du frein. En règle générale, si nous attendons trop longtemps, il
n’y aura plus de garniture et c’est la partie métallique des plaquettes qui
frottera sur le disque, le détruira et rendra le freinage inefficace donc
dangereux.
HISTOIRE : j’avais été mandaté par un juge du tribunal pour examiner un
véhicule qui avait été accidenté et causé le décès du chauffeur. A l’examen
des freins, il n’y avait plus aucune garniture sur les plaquettes, le véhicule
utilisé par un mécanicien appartenait à une société, le chauffeur ne pouvait pas ignorer la déficience du freinage et le bruit métallique du métal des plaquettes contre le métal du disque; en faisant mon enquête, je découvris que le chauffeur du véhicule était de connivence avec un garagiste qui faisait de fausses factures de réparation, il encaissait l’argent qu’il partageait ensuite avec chauffeur, une facture mentionnait le remplacement récent des disques et plaquettes de freins, ce travaille qui n’avait jamais été exécuté (c’était une fausse facture) a contribué à la mort d’un homme et de graves problèmes au mécanicien.
Les plaquettes de frein qui ne sont pas remplacées, lorsqu’elles deviennent
tellement usées que le support métallique se frotte avec le disque de frein, le freinage devient alors inefficace. C’est la cause de nombreux accidents
imputables à la négligence des propriétaires de véhicules qui refusent de
faire certaines réparations qui risquent d’entraîner des circonstances
catastrophiques pour eux, leur famille et les autres usagers de la route.
A noter qu’un voyant d’usure est visible sur le tableau de bord ainsi qu’un
voyant d’indication du liquide de frein.
Lors de l’achat d’une voiture d’occasion, il est souhaitable de réclamer les
preuves des visites (carnet, factures).
Pour les voitures d’usage courant, tous les 30 000 km, il est nécessaire de
changer en même temps les disques et les plaquettes de frein.


IMPORTANT
Les visites régulières chez le concessionnaire ou garagiste
permettront de vérifier l’état du système de freinage, c’est primordial pour
éviter les accidents de la route par collisions.


FREIN A MAIN, FREIN DE PARKING, OU FREIN DE STATIONNEMENT
Il sert à immobiliser le véhicule à l’arrêt par l’action d’un levier, il permet
aussi d’effectuer des démarrages en côte pour empêcher la voiture de
reculer.
Vérifiez son efficacité en laissant le véhicule avancer lentement, actionnez le levier de frein à main, la voiture doit s’immobiliser.
Un témoin lumineux du tableau de bord indique l’enclenchement du frein à main. Certains modèles de frein de parking sont électriques, sur boîte
automatique la position « P » bloque le véhicule.


AVANT D’ACHETER UNE VOITURE D’OCCASION, FAIRE UN ESSAI
Avant de prendre le volant, s’assurer qu’il n’y a aucune fuite ou suintement d’huile sur le moteur, il est difficile d’en déceler l’origine ; il est préférable de ne pas s’attarder sur un véhicule qui sent l’huile brulée et qui a des coulées d’huile.
Les deux bornes de la batterie ne doivent pas être couvertes d’une substance blanchâtre (sulfate) c’est le signe caractéristique d’un manque d’entretien.
Les durites, tuyaux en caoutchouc doivent être étanches, aucune fuite de
coulure de boursoufflure ou craquage.
Le radiateur ne doit avoir aucune fuite de liquide de refroidissement visuelle.


DÉMARRAGE
Le moteur doit se lancer en deux coups de démarreur.
Il est important de tendre l’oreille pour écouter s’il y a des bruits anormaux: cliquetis, cognement, etc. Le bruit du moteur doit être régulier.
Le laisser chauffer et regarder la fumée d’échappement, si elle est de couleur blanche ou bleutée, il y a un problème au moteur.


Au ralenti, le moteur doit tourner régulièrement, une fois le moteur chaud
accélérer le régime, il doit monter en vitesse sans à-coups.
Bruit moteur : S’il y a un sifflement à l’accélération, c’est une mauvaise
tension d’une courroie qui siffle et risque de rompre.


Pour les voitures boite de vitesses manuelles : Engagez la troisième
vitesse, serrez le frein à main de débrayez doucement tout en accélérant
jusqu’à la limite du calage, si l’embrayage patine, il est a remplacé, si le
moteur cale vous pouvez continuer l’essai.
La boite de vitesses: Effectuez un parcours permettant de passer toutes les
vitesses, une fois engagées elles ne doivent pas sauter ni craquer au moment du changement.
Tout en roulant en ligne droite, lâcher le volant pour ne plus que l’effleurer
des doigts. La voiture ne doit tirer ni à droite ni à gauche. Si c’est le cas,
plusieurs explications à cela : un problème de parallélisme, un jeu dans la
direction il y a de sérieuses raisons de s’inquiéter.


La climatisation en actionnant le contact du climatiseur, on doit
constater une légère baisse du régime moteur, après quelques secondes on
sentira le froid en provenance des aérateurs, si le froid n’arrive pas, il peut
s’agir soit d’un manque de gaz réfrigérant, soit du compresseur de
climatisation.


Le freinage : freiner en ligne droite après avoir constaté que vous n’étiez
pas suivi. La voiture doit rester dans l’axe de la route.


Les fumées d’échappement : la couleur bleue traduit l’usure d’un moteur
qui consomme trop d’huile. La fumée blanche indique la présence de vapeur d’eau et laisse supposer que le joint de culasse est bien fatigué. La fumée noire est moins préoccupante : le moteur est mal réglé ou encrassé.
Procédé : vous pouvez également demander au vendeur de conduire la
voiture pour vous. Cela permettra de révéler d’éventuelles mauvaises
habitudes de conduite pouvant impliquer une usure prématurée d certaines pièces.

Les amortisseurs ont pour rôle de maintenir les roues en contact avec la
route, ils empêchent le roulis et le balancement de la caisse de la voiture et
stabilise son équilibre.
Les amortisseurs peuvent être usés et altèrent la tenue de route, Il est bon de vérifier l’absence de fuites d’huile.
Pendant les essais, un mauvais état des amortisseurs est décelable par
exemple s’il y a un bruit de grincement lors du ralentissement ou lors du
freinage quand le véhicule à tendance à pencher vers l’avant, et dans les
virages et se balancer d’un côté à l’autre. Nous pouvons aussi remarquer en
cas de brusque freinage que la distance d’arrêt est supérieure à la normale.
Il est possible de les faire contrôler dans un garage spécialisé, il est prudent
de les remplacer tous les 80 000 km.


ESSAIS DE DIRECTION
Tournez le volant en butée de chaque côté. L’opération doit se faire sans
claquements ni points durs. En manoeuvrant au ralenti, il ne doit pas y avoir de variations de l’assistance de la direction.
En roulant en ligne droite sur une route qui n’est pas bombée, le volant doit être parfaitement centré et quand vous le lâchez, la voiture ne doit tirer ni vers la droite ni vers la gauche. En virage, la voiture doit répondre sans temps de retard à l’action exercée sur le volant. Enfin, en roulage régulier, le volant ne doit pas vibrer.


CONTRÔLE TECHNIQUE
Le contrôle technique a pour but de vérifier que le véhicule inspecté ne soit
pas un « piège » sur la route. Sont ainsi contrôlés tous les organes et
équipements qui concernent directement la sécurité comme les freins
(efficacité insuffisante, mauvaise répartition droite/gauche, plaquettes usées jusqu’au métal),
Les pneus (usure prononcée ou irrégulière), les jantes (déformation),
suspensions (jeu important, fissure ou cassure d’un ressort ou d’un
amortisseur), la direction (jeu important, mauvaise fixation de pièces telles
que crémaillère, boîtier, rotules, biellettes),
L’éclairage, la visibilité (pare-brise fêlé, rétroviseurs cassés, essuie-glace
avant inopérant), ou encore quelques organes mécaniques comme le
réservoir (mauvaise fixation, fuite) ou l’échappement (mauvaise étanchéité, bruit trop important).
Ajoutons à toutes ces considérations le fait que lors du contrôle, la voiture ne roule que sur les rouleaux d’un banc d’essai. Le contrôle technique ne peut dès lors ni contrôler la répartition du freinage avant/arrière, ni la géométrie du train avant, ni l’équilibrage des roues, autant de raison de ne pas accorder une confiance aveugle à un contrôle technique qui est « OK »… et d’essayer impérativement la voiture d’occasion que vous convoitez.


L’ÉCLAIRAGE
Le contrôle du système d’éclairage de notre voiture fait partie de l’entretien, non pas seulement pour nous, mais pour les autres usagers de la route.
Un phare qui ne s’allume plus ou qui éclaire mal représente un danger
important, un seul phare peut se confondre avec une moto !
Les phares mal réglés risquent de créer un accident par éblouissement pour les autres automobilistes.
Pour éviter d’éventuels désagréments. Il est important de vérifier
régulièrement l’état de son éclairage, l’idéal, est de se faire assister pour
tester le bon fonctionnement de tous les feux ainsi que de la signalisation :
Feux de position, de croisement, de route, de recul, de stop, antibrouillards,
clignotants.
Actionnez tour à tour chacune des commandes, notamment la pédale de frein pour tester les feux de stop.
Pour bien voir et être vu par tous les temps, mais également pour que les
usagers puissent anticiper nos manœuvres, l’éclairage et la signalisation
doivent être maintenus en parfait état de fonctionnement.
Malheureusement il est fréquent de rencontrer sur nos routes des voitures
avec des feux qui ne fonctionnent pas ou des éclairages avant mal réglés.

← Communiqué de Presse sur La Contribution Des Consommateurs au grand Dossier National Pour une rentrée scolaire 2019 réussie: →

UFC Que Choisir Nouvelle Calédonie

UFC Que Choisir Nouvelle Calédonie

L'Union Fédérale des consommateurs Que Choisir donne à tout consommateur une information générale ou un renseignement simple sur vos droits. Notre UFC peut également vous accompagner dans la résolution de votre litige de consommation si, comme l’exige la loi, vous en devenez adhérent...Lire la suite