Consommation-Alimentation Divers La Fédération UFC Que Choisir Site de la fédération

Factures d’énergie : l’étiquette énergie est-elle vraiment fiable ?

L’étiquetage énergétique des appareils électroménagers est le plus souvent illisible. Telle est la conclusion de l’enquête menée par l’association UFC-Que Choisir (voir l’enquête), qui tire la sonnette d’alarme.

Moins d’un produit sur deux affiche un étiquetage énergétique conforme à la loi.
Une fois sur cinq, l’étiquetage est carrément absent
Alors que les parlementaires européens examinent en ce moment même une proposition de révision de l’étiquetage énergétique sur les appareils électroménagers, l’UFC-Que Choisir a dévoilé les résultats finaux des enquêtes menées dans le cadre d’un projet européen, auxquelles elle a activement participé.

Qu’il s’agisse de l’affichage de l’étiquette en tant que tel, ou de la véracité de l’information affichée, les enquêtes démontrent la quasi impossibilité pour le consommateur d’accéder à une information.

Ainsi, sur les 5 368 produits contrôlés en ligne et en magasin par l’UFC-Que Choisir, moins d’un sur deux affichait un étiquetage énergétique en conformité avec la législation. Un sur trois présentait l’étiquette dans un format incorrect et pour près de 20 % des produits enquêtés, l’étiquetage était purement et simplement absent.

L’information, même lorsqu’elle est présente, n’est pas toujours fiable

Parmi les appareils électroménagers qui posent le plus de problèmes en la matière, figurent les hottes aspirantes (78 %), les fours (66 %) et les lave-vaisselles (63 %).
Les résultats français sont malgré tout en ligne avec ceux observés dans toute l’Europepuisque le taux de non-conformité est de 45 %.

UFC-Que Choisir souligne en outre que l’information, même lorsqu’elle est présente, n’est pas toujours fiable !

Ainsi, sur 100 produits testés, 18 avaient une consommation réelle supérieure à celle affichée.

En conséquence, l’UFC-Que Choisir appelle les autorités à intensifier les contrôles en matière d’étiquetage énergétique, et les décideurs européens à adopter rapidement une révision du cadre européen sur l’étiquetage, en prévoyant notamment une clarification des obligations respectives des différents acteurs (fabricants et distributeurs) et la mise en place d’une base de données accessibles à tous.

Pour vous aider à déchiffrer ces étiquettes Étiquette énergie : comment bien la comprendre ?

Par Laure de Charette, news.radins.com

Articles relatifs

Refus de remboursement des fraudes bancaires.L’UFC-Que Choisir dépose plainte contre 12 banques

Combien nous coûtent les nuisances sonores ?

UFC QC Nouvelle Calédonie

Découvrez notre nouvelle application mobile « QuelCosmetic » !

UFC QC Nouvelle Calédonie