Consommation-Alimentation

Système U débarrasse ses rayons des produits chimiques

Les substances toxiques disparaissent peu à peu des rayons des supermarchés du groupe Système U. L’enseigne vient d’annoncer la suppression de pas moins de 90 substances toxiques.

Les magasins U suppriment 90 substances toxiques de leurs rayons.
Plus de phtalates ni d’aspartame dans les magasins U
Les magasins du groupe Système U sont bien décidés à devenir les leaders de l’alimentation saine. Dans les rayons des supermarchés de l’enseigne, on ne trouvera peut-être bientôt plus ni d’aspartame, ni d’aluminium, ni de phtalates… Autant de substances qui ont montré leur nocivité sur la santé, mais qui demeurent pourtant largement utilisées par les industriels dans la fabrication de nombreux produits.

Dans une annonce faite jeudi 26 janvier, le réseau qui compte pas moins de 1 550 magasins en France, a déclaré avoir supprimé près de 90 de ces substances dans plus de 6 000 des produits qu’elle commercialise sous ses propres marques. Parmi ces substances, on trouve de nombreux pesticides, colorants et conservateurs.

90 substances toxiques éliminées des produits des marques U
« Pour le consommateur, certaines substances présentes dans les produits de consommation courantes suscitent des interrogations sur les potentiels risques pour la santé », commente le distributeur sur son site internet. « Conscient de ces craintes et de l’attente des consommateurs vers des produits de plus en plus simplifiés, nous avons pris le parti de ne pas nous réfugier uniquement derrière la réglementation et avons considéré qu’aller au-delà de celle-ci en supprimant peu à peu ces substances controversées faisait partie de notre mission vis-à-vis de nos clients ».

La marque a donc établi une liste complète de ces bonnes résolutions et indique notamment que le soda de la marque U ne contiendra plus d’aspartame mais de la stévia, un édulcorant naturel. Fini l’huile de palme et le glutamate dans sa pâte à tartiner, de l’huile végétale la remplacera désormais. Le colorant « caramel » baptisé E150d, et suspecté d’être cancérigène, disparaît lui aussi pour laisser place à plus de naturel.

rf:news.radins.com Par Sybille Latour

Articles relatifs

Le code des 5 couleurs.

UFC QC Nouvelle Calédonie

Comparatif Substances toxiques dans les cosmétiques

Le prix du riz jasmin en baisse de 17,7 %

En poursuivant votre navigation, vous acceptez l'utilisation des cookies, notamment à des fins de statistiques, dans le respect de votre vie privée. Ok En savoir +