Site de la fédération

Orange Bank.  Une offre bancaire plutôt compétitive

Cumuler les avantages d’une « fintech » (ou néo-banque) et d’une banque classique, telle est l’ambition d’Orange Bank… Promesse en partie tenue avec cette nouvelle banque qui permet de gérer ses comptes depuis son smartphone. Il reste cependant quelques inconnues.

Après plusieurs reports, c’est ce jeudi 2 novembre 2017 que la filiale bancaire d’Orange ouvre ses portes. Des portes d’ailleurs en partie « symboliques » car, même s’il est possible de souscrire un compte dans les agences Orange, l’intégralité de la procédure peut aussi s’effectuer à distance. Concrètement, la promesse d’Orange Bank est de proposer à la fois des moyens de paiement gratuits et innovants, à l’instar des néo-banques (la française Nickel, rachetée par BNP Paribas, ou l’allemande N26), mais aussi une large gamme de produits financiers (livrets d’épargne, crédit à la consommation, etc.), de la même façon que les grands réseaux traditionnels. Pour l’instant, on en sait plus sur la première partie de l’offre que sur la seconde…

TOUTE LA PALETTE DES MOYENS DE PAIEMENT
La filiale bancaire de l’opérateur de téléphonie, née l’année dernière de sa fusion avec Groupama Bank, propose dès aujourd’hui à tous les particuliers (clients ou non d’Orange) d’ouvrir un compte bancaire chez elle… sans aucune condition de revenus. Pour séduire les consommateurs, elle promet l’entière gratuité des moyens de paiement : zéro frais d’ouverture de compte et de tenue de compte, pas de frais de paiement mobile, gratuité de la carte bancaire et du chéquier, gratuité des virements et des prélèvements ainsi que des retraits en distributeur en France et au sein de l’Union européenne… En apparence, une tarification encore plus intéressante que celle des néo-banques. La gestion de la carte et du compte coûte en effet 20 € par an chez Nickel, tandis qu’avec N26, il faut débourser 2 € à partir du sixième retrait au distributeur. Attention cependant, des frais de tenue de compte réapparaissent chez Orange Bank pour les clients inactifs (moins de trois opérations par mois). En outre, on ne sait pas aujourd’hui quel sera le niveau des frais (notamment les commissions d’intervention) en cas de découvert ni le montant des commissions de paiement à l’étranger en dehors de la zone européenne. Avis a priori favorable, donc, mais à confirmer…

QUELQUES INNOVATIONS TECHNIQUES
Orange Bank débarque aussi avec quelques nouveautés techniques qui, sans être totalement révolutionnaires, peuvent se révéler pratiques à l’usage. Comme annoncé, bien sûr, toutes les opérations (paiement à distance, retrait à certains distributeurs, virement et prélèvement) seront réalisables gratuitement avec son mobile. Pratique, mais il faudrait en savoir un peu plus sur les mesures de protection mises en place par la banque contre les tentatives de vol ou de piratage. Autre avantage : la suppression des délais entre la réalisation d’une opération (retrait, paiement, virement) et son affichage – le solde sera immédiatement actualisé et consultable en permanence sur l’appli mobile. Une différence appréciable par rapport à certaines banques traditionnelles qui continuent d’appliquer des délais difficiles à justifier ! Autre innovation : en cas de perte de sa carte, il sera possible de la désactiver immédiatement en ligne, mais aussi (c’est une première) de la réactiver soi-même avec son mobile !

MONTÉE EN PUISSANCE PROGRESSIVE POUR L’ÉPARGNE ET LE CRÉDIT
À l’inverse de ses cousines « fintech », Orange Bank dépasse la simple offre des moyens de paiement pour proposer également des produits d’épargne et de crédit. Dès aujourd’hui, les clients pourront ainsi, en plus d’avoir un compte et une carte bancaire, ouvrir un livret rémunéré au taux de 1 % (légèrement supérieur à la moyenne des livrets bancaires). On sait aussi qu’il sera possible de souscrire un crédit à la consommation auprès d’Orange Bank. Ce service sera proposé dans quelques mois, a priori au début de l’année 2018. Si l’on en croit Marc Rennard, le directeur d’Orange, d’autres produits seront encore proposés par la suite. Des annonces devraient être faites à ce sujet dans le courant de l’année prochaine… mais aucune information n’a filtré sur leur nature, ni leurs conditions. Pour cela aussi, il va encore falloir patienter.

quechoisir.org

Articles relatifs

Obsolescence programmée: Le Fairphone, Un smartphone fabriqué pour durer

UFC QC Nouvelle Calédonie

Étiquetage nutritionnel. Communiqué de presse.

UFC QC Nouvelle Calédonie

L’augmentation du seuil de revente à perte va vous coûter cher.

UFC QC Nouvelle Calédonie

En poursuivant votre navigation, vous acceptez l'utilisation des cookies, notamment à des fins de statistiques, dans le respect de votre vie privée. Ok En savoir +