Vers le haut
28 51 20

Coût d’un appel local

Les soldes d’été ont lieu du 8 janvier au mercredi 29 janvier

thematiques 3 janvier 2014
Les soldes d’été ont lieu du 8 janvier au mercredi 29 janvier

Les soldes ne concernent pas tous les articles en vente ! Le code du commerce précise qu’ils sont réservés à l’écoulement de marchandises en stock.

Concrètement, pour pouvoir être soldés, les articles doivent avoir été mis en vente au moins un mois avant l’ouverture des soldes. Un petit tour préalable dans les rayons n’est pas de trop pour faire des repérages…

A savoir : Les commerçants ne peuvent pas renouveler leurs stocks de produits soldés. Si vous recevez une publicité pour un article en solde qui n’est plus disponible chez le marchand, vous ne pouvez rien réclamer.

Les vendeurs ont l’obligation d’indiquer clairement leurs produits soldés, et le rabais pratiqué. Cela peut se faire de deux façons :
Sur l’étiquette : elle doit impérativement mentionner l’ancien prix (ou prix de référence, c’est-à-dire le prix le plus bas affiché dans le mois précédant les soldes), barré, et le nouveau prix réduit.
Par affichage : si le commerçant pratique un taux de remise identique (20 %, 30 %, 50 %…) sur tous ses articles, il peut simplement afficher cette remise et ne pas reporter les prix anciens/prix soldés sur les étiquettes.
Là encore, une petite vérification préalable dans les rayons permet de vérifier que le rabais indiqué est bien réel…

La reprise ou l’échange d’un article acheté (vêtement trop petit, par exemple) sont des garanties commerciales… qui s’appliquent, durant les soldes, au bon vouloir des vendeurs.
En revanche, les garanties légales s’appliquent à tous les articles, même soldés : cela concerne notamment les *services après-vente (entretien ou réparations) et, surtout,

*la garantie des vices cachés (qui, comme son nom l’indique, ne couvre pas les défauts apparents !).

En clair, si votre lecteur de DVD soldé ne marche pas, vous pouvez l’échanger ou le faire rembourser. Mais si votre belle chemise à – 50 % est trouée, tant pis pour vous, vous ne pourrez rien exiger… Soyez donc très vigilants !

L’essentiel des soldes concernent les vêtements et l’industrie textile, où il est d’usage que les clients essayent les articles avant de les acheter. Il arrive fréquemment que les vendeurs refusent l’essayage des vêtements soldés… et ils en ont parfaitement le droit ! Tout comme vous avez le droit de choisir vos boutiques et de préférer celles où l’essayage est permis !
Mais, comme les soldes ne sont ni repris, ni échangés, redoublez de vigilance si vous craquez pour un petit ensemble ou un costume à – 30 %. Si vous ne pouvez pas l’essayer, vous avez tout à fait le droit, en revanche, de le dépendre, de le déplier et de l’examiner sous toutes les coutures !

Vous n’avez pas le courage de vous précipiter dans la cohue des magasins lors des premiers jours de soldes, et vous préférez faire vos achats au rabais sur le Net ? Attention, si certaines règles s’appliquent aux marchands traditionnels comme aux cybermarchands (notamment les dates d’ouverture et de clôture), il existe des réglementations spécifiques au commerce en ligne. Ainsi, la politique du « ni repris, ni échangé » ne peut pas s’appliquer sur Internet : vous bénéficiez d’un délai de rétractation de 7 jours sur tout article commandé, même en solde !

La Direction générale de la concurrence, de la consommation et de la répression des fraudes DGCCRF réalise tous les ans des contrôles pendant les soldes, pour vérifier le respect de la réglementation dans les commerces. Les fraudeurs représentent entre 15 et 20 % des commerçants soldeurs.
La fraude la plus courante est le non respect de la période légale (environ 40 %), alors que les faux rabais (des taux de réductions affichés qui ne correspondent pas aux baisses de prix effectives des produits) représentent 25 à 30 % des irrégularités constatées…

Si un article soldé ne vous convient pas, vous pouvez toujours vous tourner vers le vendeur et le convaincre de faire un geste commercial en reprenant ou en remboursant votre achat, même si rien ne l’y oblige. Certaines enseignes, comme Gap, acceptent même d’échanger des articles achetés avant les soldes contre des articles soldés (avec un rabais, ou un autre article en prime !).

En l’absence de règlement à l’amiable, vous pouvez présenter votre litige à la DAE (23 22 50).

Voir ici ce que la DAE dit sur les soldes:SOLDES

← Actualités du 3 janvier 2014 LE PAIN DANS TOUS SES ÉTATS! →

UFC Que Choisir Nouvelle Calédonie

UFC Que Choisir Nouvelle Calédonie

L'Union Fédérale des consommateurs Que Choisir donne à tout consommateur une information générale ou un renseignement simple sur vos droits. Notre UFC peut également vous accompagner dans la résolution de votre litige de consommation si, comme l’exige la loi, vous en devenez adhérent...Lire la suite