Vers le haut
28 51 20

Coût d’un appel local

Les Actions de notre Association :

lassociation 9 mars 2015
Les Actions de notre Association :

En 1974 naît en Nouvelle-Calédonie l’UNACO (Union des Associations des Consommateurs). En 1991, elle s’affilie à l’UFC Que Choisir et devient l’UFC Que Choisir Nouvelle Calédonie. Aujourd’hui, l’association compte près de 1000 adhérents et doit encore croître pour :

  • Agir comme groupe de pression en tant que partenaire économique représentatif.
  • Consolider et préserver son indépendance politique, économique et financière.
  • Disposer des moyens indispensables au bon fonctionnement d’une association (loyer, charges, téléphone, internet, documentation, formation des bénévoles, frais de déplacement …) sans être tributaire de subventions toujours aléatoires.

Nos actions sont très nombreuses, mais certaines, pourtant essentielles, peuvent être mal connues des consommateurs calédoniens.

Au titre des actions connues :

L’information du public, par les médias, notre bulletin, nos dépliants et notre site. Nous rappelons les droits et devoirs des consommateurs sur le logement, le crédit, la banque,… Plus l’information sera connue, comprise et partagée, plus les consommateurs pourront agir légitimement et individuellement auprès des professionnels peu scrupuleux pour faire changer leurs comportements. Cette action nécessite l’implication suivie de nombreux bénévoles pour suivre et décortiquer l’actualité économique et juridique, répondre aux sollicitations, écrire des articles, donner des interviews. Elle nécessite des moyens financiers pour l’édition sur papier ou la diffusion numérique sur notre site.

La réception du public. Notre secrétaire, salariée de l’association, reçoit le public dans notre local : écoute, conseil dans les démarches, prise de rendez-vous avec des juristes pour les adhérents. Nous avons choisi de pouvoir être au plus près des consommateurs en étant disponibles pour répondre à leurs problèmes. Cette action nécessite des moyens financiers permettant de disposer d’un personnel à plein temps et d’un local ouvert au public.
Le suivi des pratiques commerciales. Nous effectuons régulièrement des relevés de prix dans les grandes surfaces et nous conduisons localement des enquêtes (agences de location, entreprises funéraires,…). La communication des résultats permet de pointer les comportements abusifs, en matière de prix, d’affichage et d’information du consommateur. Notre intervention s’accompagne de propositions de bonnes pratiques ou de règlementation et de demandes de renforcement des contrôles. Cette action nécessite l’implication occasionnelle de bénévoles pour réaliser le travail sur le terrain. Elle nécessite des moyens financiers.

Le traitement des litiges des adhérents. A la demande d’un adhérent, nous pouvons lui indiquer les démarches à entreprendre auprès d’un professionnel et, si besoin, devant quelle juridiction, civile, pénale ou administrative, il peut défendre ses droits. L’association ne se substitue jamais aux adhérents : ils assurent eux-mêmes leur défense. Les former à prendre en charge leurs litiges est essentiel pour gagner en autonomie et pouvoir ensuite aider les autres ! Pour l’association, l’aide au traitement des litiges est une source précieuse d’information pour identifier les secteurs d’activité, les produits ou les services à améliorer et pour proposer des solutions aux professionnels ou aux pouvoirs publics. Dans le cas où le litige débouche sur une action juridique, une connaissance du droit de la consommation devient nécessaire. Le suivi du litige est alors confié à des militants ayant une formation juridique. Cette action nécessite l’implication soutenue de juristes bénévoles. Elle mobilise beaucoup de temps de travail et nécessite des moyens financiers de fonctionnement de l’association (documentation, rédaction, reprographie,…).

Au titre des actions moins connues :

La représentation des consommateurs dans de très nombreuses instances. Les commissions consultatives, dans lesquelles la société civile, notamment au travers des associations, peut s’exprimer, sont fondamentales : elles permettent l’équité de l’accès à une information précise, complète et détaillée ; elles garantissent la transparence des débats tenus et des avis donnés ; elles éclairent sur les processus de décision politique, pour une meilleure appréhension par les citoyens. La décision politique en sera d’autant mieux comprise et plus efficace.
Dans plus de 20 commissions se réunissant régulièrement ou à la demande, les représentants de notre association, bien que toujours en minorité, n’hésitent pas à intervenir pour rappeler les intérêts et les attentes des consommateurs, en matière de prix, de qualité de produit ou de service, d’affichage, de publicité, de pratique commerciale, de condition de contractualisation,… Nos prises de position sont écoutées, quelquefois retenues.
Nous vous renvoyons au rapport moral 2011 qui vous présente quelques commissions et le travail qui y est accompli. C’est souvent un travail de fourmi qui nécessite de la part de nos représentants une implication têtue, sans faille et pas toujours valorisée auprès des adhérents et consommateurs.

L’examen des dossiers sur lesquels le gouvernement, le Congrès, le Conseil Économique et Social souhaitent recueillir notre avis, soit d’un point de vue économique, soit d’un point de vue juridique. Cet examen nécessite de nombreuses recherches d’informations (documents, entretiens,…).

Parce que plus nous serons nombreux, plus nous serons forts, mieux nous serons entendus !

← Baux d’habitation Loyers et charges. Prélèvement sociaux sur les revenus fonciers des non résidents fiscaux en métropole →

UFC Que Choisir Nouvelle Calédonie

UFC Que Choisir Nouvelle Calédonie

L'Union Fédérale des consommateurs Que Choisir donne à tout consommateur une information générale ou un renseignement simple sur vos droits. Notre UFC peut également vous accompagner dans la résolution de votre litige de consommation si, comme l’exige la loi, vous en devenez adhérent...Lire la suite