Vers le haut
28 51 20

Coût d’un appel local

Frais bancaires, un arbitrage gagnant:

nouvelle-caledonie 4 juillet 2017
Frais bancaires, un arbitrage gagnant:

UN ARBITRAGE GAGNANT

Le 16 janvier dernier, le Haut-Commissaire a mis fin à la« négociation » et rappelé sévèrement aux banques qu’elles doivent participer à la lutte contre la vie chère. Il leur a imposé trois mesures :
– La gratuité de 11 tarifs,
– Le gel de 3 tarifs,
– La fixation, par banque, du prix maximal de trois tarifs, en imposant une baisse de 25% par rapport aux tarifs d’octobre 2016.

NOUS APPLAUDISSONS CES MESURES MÊME SI LEUR EFFET EST RELATIF

Gratuité de 11 tarifs : 10 l’étaient déjà et le 11 ème tarif est le retrait d’espèces au guichet de l’agence teneur de compte, ce que nous demandions depuis longtemps.
Gel de 3 tarifs :
•Paiement par virement bancaire,
•Mise à disposition d’une carte de paiement à autorisation systématique,
•Retrait d’espèces, par carte, dans un DAB d’une autre banque en Nouvelle-Calédonie.
Baisse de 3 tarifs :
compte tenu des écarts constatés avec ce qui se pratique en métropole, nous ne sommes pas satisfaits de la
baisse imposée et nous attendons la justification d’écarts aussi élevés.
•Frais de tenue de compte : la baisse de 25%, pour chaque banque accentuera la convergence vers les tarifs pratiqués en Métropole.
•Frais d’abonnement permettant de gérer ses comptes par internet : on passe d’un facteur 15 entre les tarifs calédoniens et métropolitains, à un facteur 11 !
•Frais de mise en place d’une autorisation de prélèvement : on passe d’un facteur 36 entre les tarifs calédoniens et métropolitains, à un facteur 27 !
Certains tarifs auraient pu être règlementés par le Haut-Commissaire, comme la mise en place d’un ordre de virement permanent (que nous conseillons à un locataire) dont la révocation ou la modification doit
être gratuite.
C’EST MAINTENANT SUR LA mise en Œuvre De L’arrêté QUE NOUS SERONS ATTENTIFS,et c’est aussi aux consommateurs de se mobiliser :
•Vérifiez le tarif qui est appliqué fin mars : y a-t-il une baisse des frais de prestations pour le mois d’avril (ou le 2
ème trimestre) ?
•Informez-nous si le retrait en espèces dans votre agence de tenue de compte, sans chéquier ni carte, n’est pas gratuit.
•Et signalez-nous toute hausse ou création de nouveaux frais bancaires en cas de problème avec votre
banque :
– Signalez le problème oralement au guichet ou à votre chargé de clientèle et exigez le remboursement ;
– Si rien ne s’est passé une semaine après, confirmez par écrit et mettez notre association en copie.
Article complet sur http://www.ufcnouvellecaledonie.nc/wp-content/uploads/2017/01/CP-UFC-20janvier2017-arrete-tarifs-1.pdf
Frais bancaires : comment les éviter ?
Du temps pour réagir: la banque doit respecter la loi et informer ses clients
La loi impose à chaque banque d’informer gratuitement ses clients par le biais du relevé de compte mensuel, du
montant et de la dénomination des frais bancaires liés à des irrégularités et incidents qu’elle entend débiter sur
un compte. Ce débit doit avoir lieu au minimum quatorze jours après la date d’arrêté du relevé de compte.
Des frais de commission d’intervention évités, si la banque crédite avant de débiter à un client qui ne comprend pas pourquoi une commission d’intervention est appliquée alors que son solde était positif la veille de diverses opérations et toujours positif à la fin de la journée, la banque explique qu’elle effectue d’abord tous les débits, puis tous les crédits : elle a ainsi mis le compte en solde négatif, ce qui a entraîné de manière
automatique l’inscription de la commission d’intervention.
De trop longs délais de remboursement de frais indûment prélevés
Quand elle fait une erreur, la banque impose, dans la convention de compte acceptée de fait par le client, de faire
une demande de rectification, n’accuse réception de cette demande qu’au bout de dix jours et met deux mois pour l’étudier. Elle utilise au maximum les délais contractuels …
Conseils aux consommateurs
Lisez attentivement vos relevés de compte
• Vérifiez les mouvements sur internet si vous en avez la possibilité
• Signalez toute erreur à l’agent du guichet ou à votre conseiller
• En cas de commission bancaire indue, demandez à l’agent du guichet ou au conseiller de faire immédiatement l’opération contraire sur informatique. À défaut, déposez sans attendre une lettre de réclamation contre remise d’un accusé de réception
• Plus généralement, interrogez votre banque et après avoir vérifié l’explication, n’hésitez pas à demander un « geste commercial » : le tarif annoncé est un maximum qui peut être discuté !nous demandons aux banques
De vérifier que leur système informatique effectue les crédits avant les débits pour éviter de prélever des sommes indues…
Article complet sur:http://www.ufcnouvellecaledonie.nc/wp-content/uploads/2016/12/CP-UFC-16decembre2016-banques-lire.pdf

← Soldes, liquidations, promotions et déstockage : quelles différences ? Les boissons sucrées s’attaquent à notre santé. →

UFC Que Choisir Nouvelle Calédonie

UFC Que Choisir Nouvelle Calédonie

L'Union Fédérale des consommateurs Que Choisir donne à tout consommateur une information générale ou un renseignement simple sur vos droits. Notre UFC peut également vous accompagner dans la résolution de votre litige de consommation si, comme l’exige la loi, vous en devenez adhérent...Lire la suite